L’info est tombée en fin d’après midi, l’écurie de Formule 1 Lotus se sépare de 35 % de son capital.

Alors bonne ou mauvaise nouvelle ?

Jusqu’à présent, 100% de l’écurie appartenait à Genii Capital, un fond d’investissements Luxembourgeois dirigé par Eric Lux et Gérard Lopez. Désormais, suite à cette vente à effet immédiat, Genii  ne dispose plus que de 65% des parts, le reste ayant été acheté par Infinity Racing, un autre consortium d’investissements.

Attention, ce groupe n’a rien à voir, de près ou de loin, avec la marque Infiniti, branche de luxe de Nissan et partenaire de RedBull !

Il s’agit en effet d’un consortium formé par des investisseurs originaires des USA, de Brunei, mais aussi et surtout d’Abu Dhabi.

A court terme, il s’agit donc à priori d’une assez bonne nouvelle, puisque l’écurie va pouvoir disposer d’une nouvelle réserve d’argent. Les rumeurs des dernières semaines faisaient état d’une santé financière assez critique pour Lotus, ce rachat de parts devrait donc permettre d’envisager une fin de saison sereine.

Lotus compte sur ce nouveau souffle pour développer entre autres son système KERS, mais aussi pour assurer la suite de son partenariat avec Renault sur la fourniture des moteurs pour les saisons à venir. L’écurie espère également pouvoir attirer de nouveaux sponsors, et le championnat reste au centre de toutes les préoccupations, puisque Kimi Raikkonen est actuellement toujours en course à la 3ème place du classement pilotes : « Avec Infinity Racing, nous avons trouvé un partenaire disposant des bonnes connexions, en plus d’une expertise technologique et d’une portée mondiale sur les grands marchés, avec les sponsors clés pour atteindre cet objectif. » (Eric Lux)

Les dirigeants d’Infinity Racing y croient et sont « honorés de participer à la marche en avant de l’équipe vers l’objectif d’être numéro 1.« 

Mais cette vente ne marquerait-elle pas le début d’un désengagement total de Genii à plus long terme, le doute est permis !

Souhaitons que Lotus puisse grâce à cette opération financière continuer d’engranger les bons résultats et conserver Kimi Raikkonen dans l’équipe, puisqu’il semblerait qu’il soit convoité du côté de chez RedBull pour remplacer Mark Webber la saison prochaine. A suivre …