Ferrari F150 teaser

Ferrari a révélé, le 21 décembre, le premier cliché officiel de sa prochaine supercar : la F150 ! Son nom est désormais officiel, mais suscite autant d’interrogations que lors de la présentation de la Formule 1 de 2011. Celle-ci s’appelait déjà F150, mais à la demande de Ford, qui utilise le titre « F-150 » pour son pick-up best seller aux Etats-Unis depuis 1975, la F1 avait été renommée « 150e Italia » pour célébrer le 150ème anniversaire de l’unification nationale par Camilio Cavour. Qu’en sera-t-il pour celle que nous appelions, il y encore peu, F70 ? Sachez qu’en interne, selon L’Automobile Magazine, son nom de code est FX150, ce qui n’éclaircit pas le débat !

Ferrari-F70-arrière-11

Ces clichés, de ses faces avant et arrière, vous sont connus depuis l’article de Frédéric du 14 décembre. Le cliché officiel du prototype confirme que Ferrari aura recours pour sa supercar à la même identité visuelle que sur le F458 Italia, FF et F12 berlinetta.

Côté motorisation, rien de nouveau. L’on sait que ce sera un V12 6,3 l atmosphérique hybride, dérivé de celui de la F12, doté d’un SREC issu de la Formule 1, d’une puissance d’environ 800 chevaux, sans l’appoint momentané de la récupération d’énergie cinétique au freinage, de près de 100 chevaux supplémentaires. Notons par ailleurs que le V12 aura un système de désactivation des cylindres, pour réduire en utilisation urbaine de la voiture la consommation.

Statistiques F150

Sur le papier, la F150 est terrifiante. Dans la réalité, elle tiendrait ses promesses : elle effectuerait le 0 à 200 km/h  en 2 secondes de moins que l’Enzo, soit 7,5 secondes ; elle bouclerait en 5 secondes de moins le tour de la piste de Fiorano -où l’accélération est essentielle- soit en 1’18 ». Et tout ça sans prendre un seul gramme de poids par rapport à l’Enzo. Ferrari avait certes promis de baisser le poids de ses productions, avec le concept Millechili, et à équipement égal, la F150 est plus légère d’une centaine de kilos par rapport à l’Enzo. Seulement, elle emporte avec elle les batteries Lithium-Ion de son Kers, qui annulent le gain de légèreté. Cela lui permet cependant de passer à des émissions de CO² en dessous de 240 g, quand l’Enzo dépasse allègrement les 540 g/km.

Ferrari_F150_Prototype_2

Rendez-vous en 2013 pour en apprendre plus, très vraisemblablement au prochain Salon de Genève. La production ne devrait commencer qu’au deuxième semestre, au moment où Porsche livrera ses premières 918 Spyder et McLaren ses premières P1 ! Et rien que pour ça, on a déjà envie d’y être… !

Source : Ferrari.com