Adieu Punto Evo, bonjour Punto ! La Punto 2012 profite d’une salutaire évolution esthétique qui voit la disparition des affreux bandeaux noirs avant et arrière et de l’horrible barrette chromée sur le museau de la Punto. Avec ce restylage, on ferait presque un retour dans le passé et on se rapproche presque de la Punto originale qui connue un grand succès sur tous les marchés européens ce qui ne fut plus le cas de la Punto Evo qui, au fil des mois, n’a cessé de perdre des parts de marché et de reculer au point désormais de ne plus faire partie du Top Ten des ventes en Europe.

La Punto 2012 profite aussi d’une finition plus soignée, d’une nouvelle teinte Vert Lime qui n’est pas sans rappeler le vert du Qubo, de nouvelles selleries, de nouvelles jantes alu et de la possibilité d’obtenir un toit noir verni. La Punto profite aussi de la nouvelle évolution du Blue & Me TomTom Live.

 

La Punto profite de deux nouvelles motorisations peu énergivores qui devraient séduire la clientèle. Ainsi, elle récupère le L2 0.9 L TwinAir dans sa version 85 ch, 145 Nm  qui est ici associé à une BVM6. Pas encore d’éléments chiffrés officiels mais Fiat annonce des émissions de CO2 contenues et limitées à 98 g/km.

L’autre motorisation est diesel et concerne le 1.3 L MJET 2 qui voit sa puissance abaissée de 95 à 85 ch pour un couple moteur de 200 Nm et des émissions de CO2 la aussi limitées à 90 g de CO2/km. Ce moteur 1.3 L dispose d’un alternateur « intelligent » à charge modulable notamment pour le rechargement de batterie lors des phases de cut off. Un nouvelle pompe à huile à cylindrée variable est aussi installée sur ce moteur.

La Punto 2012 sera commercialisée sur les marchés européens dans les semaines et mois qui vont suivre le salon de Francfort.

 

Via Fiat.