C’en est donc fini ou presque de la longue trajectoire commerciale du fameux Projet 146 et de la Fiat Uno née en 1983, produite en Europe à Turin dans l’usine de Mirafiori jusqu’en fin 1995 mais produite un peu partout (Argentine, Maroc, Afrique du Sud, Inde, Philippines, Pologne, Pakistan) mais surtout au Brésil où elle a sa place sur le marché depuis 1990. 

Fiat Uno Mille.11

Disponible encore pour quelques semaines au Brésil sous l’appellation Uno Mille Fire Economy avec un moteur L4 1.0 L Flex fort de 66 ch, 92 Nm (Ethanol), la petite citadine populaire va quitter la scène automobile mondiale pour des raisons de normes de sécurité. Oui même au Brésil, il existe des règles en matière de sécurité et dès 2014, l’ABS et les airbags frontaux seront obligatoires sur toutes les voitures neuves vendues dans le pays.

Fiat Uno Mille.1

Aussi pour Fiat, il était bien trop coûteux de réaliser une mise aux normes qui nécessitait de gros investissements notamment dans le tablier avant, la planche de bord et les trains roulants. Sur ce coup, on en voudra pas à Sergio Marchionne de dire « non » et de ne pas prolonger la vie de la citadine italienne au delà de début 2014.

Aussi pour fêter ce départ, Fiat Brésil lance ce mois une dernière série limitée commémorative qui prend le nom de « Grazie Mille » et qui sera disponible dans les prochains jours chez les distributeurs brésiliens.

On se rappellera tous que la Uno Mille a été la première voiture à menacer la VW Gol sur son marché. Elle fut aussi la première petite auto brésilienne à proposer les 5 portes et la climatisation à des tarifs très abordables. Produite au total aux environs de 10 millions d’exemplaires dans le monde (NDLA : je n’ai pas le chiffre exact), c’est une auto très importante dans la vie de Fiat qui se retire.

Ce fut aussi probablement une belle poule aux oeufs d’or pour le groupe italien car on imagine sans peine que les 700 millions de dollars investis à la fin des années 70 et au début des années 80 sont rentabilisés depuis longtemps… Une très belle carrière et une auto qu’on a bien aimé notamment en Turbo ie !

Ciao Uno.

Via Fiat.