Fisker et Dongfeng

Il y a moins d’une semaine, Geely lâchait le morceau et annonçait qu’il ne viendrait pas au secours de Fisker, il restait donc l’autre piste chinoise, celle de Dongfeng.

Hélas il semble que cette seconde piste chinoise ait fait long feu puisque Dongfeng devrait se retirer des négociations une raison assez similaire à celle qui à poussé Geely à ne pas donner suite (les conditions imposées par la DOE) et pour une autre plus récente, la démission imprévue d’Henrik Fisker.
Les deux pistes chinoises de Fisker sont donc mortes ou presque et il reste à espérer que la direction du constructeur d’Anaheim ait d’autres pistes car au moment de l’ouverture du salon de Genève, la direction de Fisker évoquait deux pistes chinoises et peut être une ou deux autres que l’on espère sérieuses et fiables. Si tel n’était pas le cas, Fisker Automotive serait très vite en grande difficulté. Ainsi on pense à la possible reprise de la production annoncée pour mai qui serait mise à mal et on voit aussi se profiler une rentrée 2013 très difficile pour Fisker qui, je le rappelle, vit avec quelques stocks mais ne produit plus de voitures depuis l’été 2012.

L’avenir s’assombrit donc une fois de plus pour le constructeur qui pourrait hélas ne pas passer l’année. A suivre.

Via TorqueNews, AutosAméricaines.