Fisker licencie les trois quart de son personnel

Je ne reviendrais pas sur le retrait des négociations de Geely et Dongfeng il y a quelques jours ou sur le départ d’Henrik Fisker il y a peu. La dernière information au sujet de Fisker est bien plus préoccupante puisqu’on appris que le constructeur d’Anaheim avait ce vendredi licencié les trois quart du personnel du siège californien c’est à dire 160 personnes sur les quelques 200 salariés employés sur le site.

Les 160 personnes licenciées n’attendront pas quelques jours ou quelques semaines avant de quitter l’entreprise puisque dès hier elles ont pris la direction de… la porte !
Fisker a ainsi supprimé l’intégralité de son service de com’ et fait désormais appel à un intervenant exterieur pour continuer à faire parler de lui ! C’est ainsi le cabinet Stirick & Co qui fera désormais la communication de Fisker iu ce qui va en rester. L’entreprise a aussi fait le choix de travailler avec le cabinet d’avocats Kirkland & Ellis LLP spécialisé dans la recherche de repreneurs d’entreprise mais aussi dans la gestion des faillites.
On apprend aussi via AutomotiveNews que Fisker pourrait faire l’objet de nombreuses plaintes tant de la part des salariés qui ont été mis à pied sans respect du préavis obligatoire que de l’état de Californie qui n’a pas été prévenu de ce brusque changement de situation économique et de ses conséquences. On parle même de la mise en place d’une Class Action regroupant toutes les parties opposées à Fisker. Enfin on oubliera pas que le constructeur doit rembourser une partie importante du prêt contracté auprès de la DOE le 22 avril prochain. La somme à rembourser n’est pas communiquée par aucune des deux parties mais son montant pourrait bien ressembler à un coup de grâce pour Fisker.

Via Autosaméricaines, AutomotiveNews.
Merci à Gabs pour son dessin.