Après la catastrophe, le Japon fait son lourd bilan tant humain, qu’en matière d’infrastructures ou d’industrie et ce sans parler des pollutions diverses et variées. Nous en avons déjà parlé, l’industrie automobile japonaise est fortement touchée par le tsunami et ses conséquences, aussi certains constructeurs japonais sont obligés de fermer leurs usine soit parce qu’elles sont détruites, soit par manque de pièces parce les sous traitants situés dans la zone touchées ont disparu.

Ainsi Mazda, Honda et Nissan, dans un premier temps, suspendent toutes les commandes en provenance des USA car la situation va entrainer une fermeture plus ou moins longue des sites de production en grande partie fautes de pièces détachées. Ainsi Mazda a suspendu les commandes à destination des Etats Unis ( et probablement pour l’UE ) pour les modèles suivants :

Mazda2, Mazda3, Mazda5, MX5, RX8, CX7, CX9 seuls les Mazda6 et le SUV Tribute construits aux USA ne sont pas concernés.

Honda fait de même pour les modèles suivants :

Fit ( Jazz ), Insight, CRZ, CR-V, Civic Hybrid, Acura TSX et TL. Les concessionnaires devront jouer avec les stocks US puisqu’ils ne peuvent plus continuer à commander pour l’instant.

Nissan a annoncé qu’à partir de mai prochain, les dotations et allocations aux concessionnaires de la marque ainsi que ceux qui distribuent Infiniti seront réduites de moitié. Toyota, Mitsubihi et Suzuki n’ont encore rien annoncé mais il est fort probable que des mesures similaires soient mises en place. Ces informations concernent actuellement le marché nord américain mais il est fort probable que l’Europe soit soumise aux mêmes conditions compréhensibles dans les jours ou semaines à venir.

 

Via Autonews.

Credit photo : Reuters.