SHAS-media-day-06

Ford a tenté de maîtriser au maximum la communication concernant sa Focus RS : nous avons eu droit à un langoureux goutte à goutte. Tout d’abord l’annonce officielle de la voiture. Ensuite on envoie un bref teaser. A Cologne on la découvre enfin telle qu’elle sera en sortie de chaîne de production. Vient alors Goodwood et l’annonce de la puissance officielle. Et enfin, le salon de Francfort qui nous permet de connaitre sa vélocité sur le 0-100 km/h ainsi que son prix.

Ford Focus RS 2015

La Ford Focus RS, forte de ses 4 roues motrices, passe donc de 0 à 100 km/h en 4.7 secondes. A titre de comparaison la Renault Mégane RS Trophy R réclame 5.8 secondes, la Golf R 4.9 secondes et la nouvelle Civic type R une seconde de plus que cette nouvelle Focus… Le moteur développant 350 chevaux et cubant à 2.3 l provient directement du bloc 4 cylindres Ecoboost de la nouvelle Ford Mustang. Il s’agit de la plus grosse puissance de la catégorie, Audi RS3 (367cv) et Mercedes A45 AMG (360cv puis 381cv) exceptées.

Intermède musical, je vous laisse apprécier la présentation de l’accélération de la Focus RS

La deuxième annonce, concernant le prix, est une bonne surprise. En effet, démarrant à 38 600 €, elle n’est pas seulement l’une des plus performantes de sa catégorie mais également l’une des moins chères. Elle dépasse de 3 600 € la Civic type R mais l’ensemble de la gamme concurrente reste plus chère d’au moins 5 000 €.

Ford Focus RS 2015

La grande nouveauté concerne le passage aux 4 roues motrices, plutôt que d’essayer de maîtriser la puissance sur le seul train avant comme son ancienne génération, Ford a décidé de répartir la puissance sur les quatre roues avec les avantages que l’on connait en terme de motricité et de confort sur chaussée mouillée et enneigée. Par ailleurs, en prévoyant la possibilité de répartir une majorité du couple sur l’arrière, voire sur une seule des deux roues arrières, la poupe promet d’être plutôt mobile pour ceux qui craignent de manquer de fun.

FocusRS-NYTimeSquare-01_HR

Dans tous les cas la Focus RS tape fort. Déjà que l’ancienne génération ne faisait pas forcément dans la discrétion, nous assistons là à une démonstration de sportivité grâce à un énorme aileron, un diffuseur omniprésent encadré par deux grosses sorties d’échappement et un imposant bouclier avant. Si jamais elle ne s’entend pas, elle se verra !

Ford Focus RS 2015

Alors que penser de cette nouvelle Focus RS ? Assurément elle présente l’un des meilleurs rapport prix/performance du marché. De là à y voir la future pistarde du marché comme peut l’être la Mégane RS, il n’y a qu’un pas que je ne franchirai pas. Elle dispose d’atouts indéniables avec tout d’abord des performances démentielles et 4 roues motrices qui s’annoncent fun en pratique. Par ailleurs, Ford conserve une boite manuelle ce qui devrait en ravir plus d’un (et moi le premier). Néanmoins, la Focus perd son fameux 5 cylindres et ne se jette pas dans la course (inévitable ?) lancée par les constructeurs sur le célèbre tracé du Nurburgring. Car la concurrence est rude et installée, La Mégane RS comme reine de la piste, la Golf R comme la sportive bourgeoise, l’Audi RS3 comme le bad boy et la Mercedes A45 AMG comme le luxe énervé. N’oublions pas que la Mégane 4 RS est dans les cartons et que la future Golf R se prépare. Qui plus est la Civic type R revendique un chrono de 7’50’’63 sur la boucle Nord, ce qui constitue le record des tractions.

Il ne nous reste qu’à attendre les essais officiels pour vérifier si oui ou non le fun, plus que la performance, recherchée par Ford, se traduit au volant. Rappelons que l’un n’empêche pas l’autre.

Crédits photos : Ford