Il n’y a pas si longtemps que ça, on disait : “Le moteur essence est mort ou presque” . A cela je répondrais : ” Vive le moteur essence !”. Et si l’on se fie aux derniers chiffres fournis par Ford, on peut se dire que les nouvelles générations de moteurs à essence ont encore un bel avenir devant eux.

Ainsi on apprend qu’en Europe, le nouveau moteur L3 1.0 L Ecoboost (100 et 125 ch) représente pas loin d’un quart des ventes de Focus en avril dernier avec plus 4700 Focus équipées de la sorte vendues sur 19 marchés européens. Si les 17% du marché français n’ont rien de surprenant, on est plus surpris par les 60% du marché suisse, les 37%  du marché grec, les 36% réalisés aux Pays Bas ou en Espagne ou les 28% du Royaume Uni et de l’Allemagne.

Et au niveau mondial le moteur 1.0 L Ecoboost est présent sur 42% des ventes de Focus, ce qui n’est pas rien et qui montre qu’un downsizing de qualité parvient à séduire sans difficulté la clientèle. Ford se dit heureux de cet excellent résultat même si on pourra relativiser en arguant du fait qu’il doit y avoir quelques achats et immats concessionnaires ! C’est tout bon pour Ford et ce nouveau bloc moteur qui va arriver dans quelques temps sur les C-Max et B-Max ou la Fiesta restylée.

Plus généralement, on va guetter dans les prochains mois et prochaines années ce que donneront commercialement les nouveaux moteurs de petites cylindrées chez PSA, BMW, Renault et quelques autres. Peut être le moyen de mettre un coup d’arrêt à la prolifération européenne et organisée des moteurs diesel… toujours émetteurs de particules nocives !

Pour redécouvrir le L3 1.0 L Ecoboost, c’est par là.

Via Ford, Youtube.