Nous l’avons découverte il y a quelques jours lors de l’ouverture du salon de Los Angeles avec sa robe méchamment séduisante et son V8 5.2 L qui promet beaucoup. Mais ce n’est pas tout, après la présentation de cette Shelby GT350, il est venu le temps d’en apprendre plus sur son dessein et ses évolutions. Aussi ce soir, nous reviendrons sur la Mustang Shelby GT350 et l’Europe ainsi que sur les possibles modifications de la pony car que l’on peut attendre dans les prochains mois.

Ford Mustang Shelby GT350

Alors que les versions européannisées 2.3 L EcoBoost et 5.0 GT posent à peine les pneus sur le sol européen, on se demande tous si Ford osera exporter vers le vieux continent cette nouvelle Shelby GT350 en 2016. Si aucune réponse n’est venue de la part des dirigeants de l’entreprise de Dearborn, c’est Jim Farley, le nouveau vice président de Ford pour l’Europe, le Moyen Orient et l’Afrique qui a apporté les premiers éléments de réponses et ça donne cela : « Nous verrons, je ne sais pas. A mon avis, je vais faire autre chose en Europe que de conduire ce genre de voiture ! Je vais plus probablement conduire des Fiesta, des Peugeot, des Renault, des Skoda ou même des Dacia et des Seat. Des voitures qui comptent vraiment ».  (NDLA : dans le chiffre d’affaire de l’entreprise)

Si rien n’est encore décidé par la direction de Ford, on comprend assez clairement que la fenêtre pour l’exportation de la GT350 n’est pas ouverte, hélas ! Les amateurs de la pony car vont donc soit devoir se contenter de la 5.0 GT, soit débusquer dans l’Union Européenne des préparateurs qui donneront plus de sportivité à la ‘Stang GT, soit casser leur tirelire et passer par les importateurs parallèles qui font généralement exploser les prix de vente de manière presqu’indécente !

A peine lancée, et déjà les rumeurs vont bon train autour du futur de la Shleby GT350. Road & Track vient de se faire l’écho de l’une d’entre elles et annonce qu’une version R serait présentée dans moins de deux mois au premier salon automobile de l’année 2015, celui de Detroit.
Les américains parlent assez clairement d’une Shelby GT350R plus pointue, plus pêchue que la toute nouvelle GT350 pas encore sur le marché… Le média américain parle de plus de chevaux (>507 ch), d’un système de freinage renforcé, d’un nouveau pack aérodynamique et d’un équipement différent.
Doit-on envisager une version Racing plus tournée vers les circuits, les courses, les runs de compétition ? Possible mais rien n’est moins sur en l’absence de toute information officielle ou bruit de couloir probant.
Une affaire à suivre mais la prudence doit être de mise et attendons la seconde quinzaine de janvier 2015 pour vérifier ou non cette information.

Via Road&Track, AutomotiveNews.