Audi R18 GenèveAu détour des allées du Salon de Genève, on peut parfois trouver des modèles inattendus. Ainsi, deux Audi d’Endurance sont exposées, mais sur deux stands différents. La R18 est présentée « dans son jus », comme sortant des dernières 24 Heures du Mans, sur le stand d’un équipementier, tandis que la R8 LMS trône fièrement sur le stand de la maison mère aux quatre anneaux.

Audi R18 Genève (3)

L’Audi R18 TDi e-tron Quattro est un prototype d’endurance de la catégorie LMP1. Arrivée en compétition l’an passé, elle fut la première voiture hybride-diesel à remporter les 24 Heures du Mans avec une telle architecture technique, devant la R18 Ultra, son dérivé 100 % thermique. Le système hybride consiste en un partage des trains avant et arrière : le bloc diesel V6 3,7 l de 510 chevaux propulse la voiture, tandis qu’à partir de 120 km/h le moteur électrique enclenche les roues avant, transformant de facto la R18 en transmission intégrale, d’où un patronyme mélangeant « e-tron » (pour l’électricité) et « Quattro » (pour les quatre roues motrices). Le moteur électrique, de faible autonomie, se recharge lors des freinages à travers un système de récupération d’énergie cinétique (SREC) comme en Formule 1. L’ensemble combiné offrirait une puissance de plus 600 chevaux disponibles dans les parties les plus rapides des circuits, tout en conservant un poids de 900 kg.

C’est la R18 victorieuse, celle de l’équipage Fässler/Lotterer/Tréluyer, qui se trouve exposée au Palexpo de Genève, et qui ne masque pas les stigmates de sa journée complète de course. L’approcher d’aussi près permet de se rendre compte de la finesse de la carrosserie, des appendices aérodynamiques, et aussi de l’apparente vulnérabilité d’un prototype qui a pourtant parcouru 378 tours du circuit Bugatti, soit 5151 km en 24 heures, à une moyenne de 214 km/h.

Audi R8 LMS Genève

La R8 LMS est également une voiture d’Endurance : LMS signifie Le Mans Series. Cette R8 répond à la législation des de la catégorie GT3, où elle affronte les Porsche 911 et Ferrari F458 Italia notamment, sur des courses des championnats Le Mans Series et American Le Mans Series. Conçue par Audi Motorsport sous la houlette du Dr Wolfgang Ullrich, elle est la petite soeur des LMP1 jusque dans son nom de code interne, « R16  » , ce qui la place juste en dessous de la R18. Techniquement, elle reprend le V10 5,2 l de la R8 de série poussé à 570 chevaux, mais abandonne sa transmission intégrale pour une simple propulsion ainsi que l’exige le GT3 (ce qui ne l’empêche pas d’être badgée « Quattro ») pour ne peser que 1250 kg. Depuis 2009, elle participe à nombre de courses aux mains d’équipages privés, avec plus ou moins de succès. La version « Ultra » présentée à Genève est née en 2012 et compte bien s’illustrer, comme la R18, aux prochaines 24 Heures du Mans.

Deux vidéos maintenant : un tour de circuit du Mans en R18 e-tron Quattro :

Et une sympathique vidéo de présentation de la R8 LMS Ultra :

Via Audi & YouTube
Crédit photographique : François M.