C’est devenu la tradition à chaque Salon de Genève, je vous permets de rêver un peu dans les allées grâce à la présence de nombreuses supercars. Après les épisodes 1 et 2, voici donc un nouvel épisode pour cette édition du GIMS 2019 !

Je commence à nouveau par mon coup de cœur qui était encore exposé chez Koenigsegg. Et ce n’est toujours pas une nouveauté, la CCR ici même était exposée au Salon de Genève en 2004. Il s’agit du deuxième modèle de série proposé par le constructeur suédois. Non loin de là on retrouvait une Regera entièrement en carbone apparent et la toute nouvelle Jesko, remplaçante de l’Agera. Pour la petite anecdote, Jesko est le nom du père du fondateur Christian von Koenigsegg. Elle développe entre 1280 et 1600 selon le carburant utilisé grâce à son V8 de 5 litres. 

Cette année, Bugatti s’est échappé un peu plus loin et Koenigsegg est entouré cette fois-ci de Rimac, Zenvo et Pagani. J’aurais d’ailleurs pu commencer l’article par l’italien grâce à cette sublime Zonda. A l’occasion des 20 ans du modèle, Pagani a reconstruit à l’identique la Zonda C12 ayant servi au crash test en 1999. Elle partageait son stand avec une Huayra Roadster et ses 764 chevaux. Pas de grosse nouveauté cette année donc, alors qu’on attend prochainement une déclinaison “R” de cette fameuse Huayra.

Quant aux deux autres artisans, Rimac et Zenvo, on pouvait observer la dernière C_TWO et ses 1914 ch ou la TSR-S qui avait fait sensation l’an passé avec son aileron extrêmement mobile.

Si Bugatti a quitté son emplacement habituel c’est tout simplement pour s’agrandir. En effet, contrairement aux précédentes années il n’y avait pas qu’un seul exemplaire exposé mais bien trois autos. Et toutes différentes ! On retrouvait ainsi la Divo aujourd’hui bien connue, la Chiron 110 ans Bugatti dévoilée il y a un moins mais surtout “La Voiture Noire“. Oui c’est son nom. “La Voiture Noire” a été construite pour rendre hommage à la quatrième 57 SC Atlantic (châssis 57453) qui a disparu en 1940.

Aston Martin, qui était connu pour sa discrétion il n’y a encore pas si longtemps que ça, s’est totalement lâché à l’occasion du salon. Aux côtés des Valkyrie AMR et Valkyrie (ici en Validation Prototype) on peut y découvrir les RB003 et Vanquish Concept. Et comme ce n’est pas facile de s’y retrouver, pour en savoir plus je vous invite à lire ou relire l’article de Régis ici-même.

Pour continuer avec les anglais, si McLaren ne présentait pas d’importante nouveauté, le stand très photogénique valait le détour rien que pour la Speedtail ou cette sublime configuration de la 720 S Spider.

Alors que son concurrent direct, Ferrari, faisait le déplacement avec la toute dernière F8 Tributo. Les amateurs les plus aguerris auront remarqué la forte ressemblance avec la 488 GTB qu’elle remplace. Elle conserve le V8 3,9 L de 720 ch de la Pista, tout comme le S-Duct pour optimiser l’aérodynamisme. Pour une version radicalement différente, voire hybride, de la berlinette Ferrari il faudra alors attendre quelques années.

Et comme Genève est tout simplement le salon du rêve, cet article pourrait presque être sans fin. Lamborghini est bien là avec entre autres une Aventador SVJ Roadster ou la nouvelle Huracán EVO Spyder. Tout comme la déclinaison de chez Audi, avec la R8 Decennium qui fête ses 10 ans. Porsche ne manque jamais un rendez-vous, pour 2019, c’est la toute récente 911 type 992 en version cabriolet qui est à l’honneur.

Sinon, c’est aussi le salon qui vous permettra de découvrir quelques constructeurs ou designers parfois disparus et même les préparateurs les plus connus. Pour toutes ses autos on vous laisse nous faire part de vos réactions en commentaires. Pour nous, il y a du bon avec par exemple la Pininfarina Battista, et du moins bons avec la Chiron Centuria de Mansory. Si vous souhaitez en savoir un peu plus, on sera ravi d’échanger avec vous, alors n’hésitez pas !

Bonus : Si ce n’est pas une supercar, je tenais à partager avec vous cette photo de la 508 Sport Engineered Concept qui devrait entrer en production l’an prochain. Nous savons qu’elle vous attire particulièrement !

Supercars Salon de Genève 2019 (GIMS)

N’oubliez pas, pour voir tout ça de vos propres yeux, le Salon de Genève 2019 reste ouvert jusqu’au dimanche 17 mars à 19h. Tarifs : 16 CHF pour les adultes et 9 CHF pour les enfants.

Crédit photos : Thomas D. (Fast Auto)