C’est par une chaleur étouffante (50°C sur la piste) que s’est déroulé ce dimanche le Grand Prix de Hongrie, 10ème manche de la saison 2013 de Formule 1.

Gp-Hongrie-1

Les qualifications du Samedi ont vu Lewis Hamilton signer sa 30ème pôle position, au terme d’une séance que l’on pensait acquise à Sebastian Vettel, tant ses chronos semblaient inatteignables. Le pilote Mercedes était lui même surpris de cette position ! Derrière lui, on retrouve pour le top 10 Vettel, Grosjean (qui réalise sa meilleure qualification de l’année), Rosberg, Alonso, Raikkonen, Massa, Ricciardo, Perez et Webber, qui n’a pas pu participer à Q3 suite à des problèmes de KERS (encore!) et de boite de vitesse.

Chaud ! L’adjectif convient parfaitement pour le départ : non seulement le soleil est toujours aussi présent, mais en piste, ça n’est pas de tout  repos ! Vettel tasse immédiatement Grosjean, qui a pris un bon départ, sur la gauche de la piste pour éviter que ce dernier ne le passe. Le français retente sa chance après le premier virage, sans succès. Il ferme la porte à Alonso au virage suivant (ce que ne semble pas avoir apprécié le pilote Ferrari au vu des ses interviews d’après course…) et parvient à rester en troisième position. Derrière, Felipe Massa touche Nico Rosberg avec son aileron avant, ce qui aura pour conséquence  une excursion hors piste pour le pilote Mercedes qui lui fera perdre de nombreuses places, puisqu’il revient sur le circuit en 12ème position !

Après ce début de course agité, mais sans incident majeur, on constate que Webber, parti en pneus durs, a déjà gagné 3 places et Jenson Button fait encore mieux avec 5 places (il s’élançait de la 13ème position après des qualifications totalement ratées).

Le duo Hamilton/Vettel creuse l’écart sur Grosjean, qui lui même se situe déjà à une distance respectable devant Alonso. Au 5ème tour, les 3 premiers tournent 1 seconde plus vite que le pilote de la Scuderia qui se trouve 4 secondes derrière Grosjean.

GP-Hongrie-02

Le français parvient petit à petit à remonter sur les leaders, tout comme son coéquipier Raikonnen qui revient dangereusement sur Massa dont l’aileron avant porte les stigmates de son accrochage du premier tour.

Les premiers arrêts aux stands interviennent au tour 7, mais chez les leaders c’est Hamilton qui ouvre le bal au tour 9. Vettel reste en piste 3 tours de plus, Grosjean effectue alors quelques tours en tête ! Alonso effectue son premier changement de pneus au tour 13, 1 tour avant les deux pilotes Lotus qui s’arrêtent l’un derrière l’autre. Belle organisation des mécanos !

Pas de dépassement dans les stands, mais Vettel est ressorti derrière Button, en difficulté avec ses gommes, ce qui permet à Romain Grosjean de se rapprocher à vitesse grand V. Le triple champion du monde commet une petite erreur en touchant légèrement Button, et doit modérer ses attaques après que son équipe lui ait signalé que son Kers chauffait un peu trop… Pendant ce temps, Hamilton s’échappe, et c’est Webber, qui ne s’est toujours pas arrêté, qui mène la course.

GP-Hongrie-04

Grosjean se fait de plus en plus pressant sur Vettel et commence à l’attaquer sérieusement au tour 19. Derrière, Alonso arrive !

GP-Hongrie-05

Le premier abandon de la course intervient au tour 20 : Sutil est contraint de rentrer aux box suite à un problème hydraulique.

Webber change ses gommes au tour 23 et ressort 6ème, dans le peloton derrière Alonso. Vettel de son côté parvient enfin à doubler Button au 24ème tour, tout comme Grosjean quelques secondes plus tard. Cependant, ce dépassement ne se fera pas sans mal, puisque les 2 pilotes se touchent (Grosjean a élargi sa trajectoire au freinage et a obligé Button à mettre 2 roues dans l’herbe !). Résultat, une investigation des commissaires (à 1 minute sur la vidéo ci-dessous, désolé pour la qualité…) Alonso dépasse la McLaren à son tour, juste avant qu’elle ne rentre aux stands au tour 25.

Grosjean effectue son 2ème arrêt un peu plus tôt que prévu (tour 26) suite à son contact, et de son côté Webber continue sa remontée sur Alonso à un train soutenu !

Grosjean, ressorti derrière Massa, parvient à le dépasser rapidement après une belle manœuvre, mais malheureusement une deuxième investigation lui tombe dessus suite à cette action : il a mis ses 4 roues au delà des limites de la piste… Il est actuellement le plus rapide en piste. L’action en vidéo ci-dessous :

Esteban Guttierez abandonne au tour 30, Hamilton change ses pneus au tour 32 et nous gratifie d’un dépassement viril sur Webber au tour 34 alors qu’il tentait lui même de doubler Alonso. Joli !

Vettel puis Alonso passent à leur tour par la case changement de pneus, puis la mauvaise nouvelle tombe : Drive Through pour Grosjean, suite à son dépassement sur Massa en dehors des limites autorisée ! Vraiment sévère, car on a déjà vu à plusieurs reprises d’autres pilotes faire de même (ou pire !) sans recevoir aucun sanction… Il effectue son passage obligatoire par les stands (où la vitesse est désormais limitée à 80km/h suite à l’incident du dernier Grand Prix) au 38ème tour et ressort derrière Fernando Alonso.

Raikkonen effectue son deuxième arrêt au tour 43, il est imité un tour plus tard par Webber. 3ème abandon au tour 45 : le moteur de Valtteri Bottas n’aura pas tenu face à l’extrême chaleur du week-end ! Grosjean repasse par les stands (pour les pneus cette fois !) au tour 48, suivi d’Alonso au tour 49 et d’Hamilton au tour 50.

Hamilton, ressorti derrière Webber, parvient à le dépasser après une manœuvre osée qui obligera le pilote Red Bull à sortir très large, dans les dégagements !

La fin de course est plein de suspens, avec Vettel qui revient fort sur Raikkonen (qui a adopté une stratégie à 2 arrêts seulement) grâce à ses plus beaucoup plus frais. Webber effectue son dernier arrêt au 60ème tour et ressort devant Alonso, qui défend toujours sa position face à Grosjean qui ne parvient pas à le dépasser. Hamilton quant à lui est toujours tranquillement en tête, mais l’explosion spectaculaire du moteur de son coéquipier Nico Rosberg à 5 tours de la fin va lui rappeler que la course ne sera gagnée que lorsqu’il aura passé la ligne d’arrivée !

Vettel tente tout pour prendre l’avantage sur Raikkonen dans les derniers tours, et se plaint même que le finlandais ne lui laisse « pas assez de place » !
Le drapeau a damier arrive enfin, et c’est le soulagement pour Hamilton qui récolte sa 22ème victoire, sa première chez Mercedes ! On retiendra la belle course de Romain Grosjean, malgré une pénalité franchement discutable. Une seconde sanction lui sera même gentiment infligée après l’arrivée : 20 secondes pour le contact avec Button, ce qui n’aura pas d’incidence sur son résultat final (6ème).

Le classement final :

1 Lewis HAMILTON Mercedes
2 Kimi RAIKKONEN Lotus
3 Sebastian VETTEL Red Bull
4 Mark WEBBER Red Bull
5 Fernando ALONSO Ferrari
6 Romain GROSJEAN Lotus
7 Jenson BUTTON McLaren
8 Felipe MASSA Ferrari
9 Sergio PEREZ McLaren
10 Pastor MALDONADO Williams
11 Nico HULKENBERG Sauber
12 Jean-Éric VERGNE Toro Rosso
13 Daniel RICCIARDO Toro Rosso
14 Giedo Van Der GARDE Caterham
15 Charles PIC Caterham
16 Jules BIANCHI Marussia
17 Max CHILTON Marussia
18 Paul Di RESTA Force India
19 Nico ROSBERG Mercedes
ab Valtteri BOTTAS Williams
ab Esteban GUTIERREZ Sauber
ab Adrian SUTIL Force India

Au championnat, Vettel reste en tête avec 172 points, Raikkonen (134 points) passe 2ème devant Alonso (133 points) et Hamilton revient dans la course avec 124 points.

Petite info avant de finir : le manager d’Alonso a rencontré Christian Horner (Team Principal de Red Bull) lors du week-end, ce qui a eu pour effet de lancer un véritable bombe dans le paddock ! Y-est-il allé pour tenter de trouver une place à l’actuel pilote Ferrari pour l’année prochaine, ou plutôt pour discuter de Carlos Sainz Jr (pilote GP3), dont il gère également la carrière ? La deuxième option semble plus sérieuse, puisqu’Alonso a encore déclaré récemment vouloir finir sa carrière chez Ferrari… Mais aurait-il retourné sa veste suite à ses résultats en demi-teinte ? Mystère pour l’instant !

Prochain rendez vous le 25 Aout à Spa après la pause estivale!

Via Youtube

Crédits Photos : NextGen-Auto.com