Ça, c’est fait ! Premier week-end de course et premières victoires pour Citroën en WTCC ! Un début de saison rêvé pour la marque française et pour son ambassadeur, Sébastien Loeb !

On le pressentait au vu des excellentes performances des 3 C-Elysée aux essais libres puis en qualification, Citroën a confirmé sa domination en course cet après midi !

wtcc-citroen-c-elysee-2

Lors de la première course dont le départ a été donné à 17H heure française, Jose Maria Lopez partait en pôle devant Sébastien Loeb. Yvan Muller s’élançait quant à lui en quatrième position après avoir été rétrogradé de 2 places pour avoir coupé une chicane en qualifs. Mais très vite, le quadruple champion du monde de la discipline a pris le meilleur sur Tom Chilton en plaçant sa Citroën en 3ème position. Les 3 C-Elysée ont ensuite conservé un rythme insoutenable pour la concurrence jusqu’au terme des 14 tours de la première épreuve de l’après midi. Pas de bataille entre les voitures Citroën qui ont tourné dans les mêmes chronos tout au long de la course. Les seules luttess ont donc eu lieu derrière elles pour les places d’honneur, les Citroën se contentant de gérer leur avance tout en préservant leurs freins, mis à rude épreuve sur ce circuit. Au final, on assiste donc à un triplé Citroën avec Jose Maria Lopez qui offre la première victoire de la saison à Citroën suivi par Sébastien Loeb et Yvan Muller.

WTCC-Citroen-Lopez

Le classement de la course 1 :

classement-wtcc-course1-marrakech

podium-citroen-wtcc-marrakech-course-1

Pour la deuxième course, dont le départ se déroule en grille inversée pour les 10 premiers, les Citroën se sont élancées en 8ème (Muller), 9ème (Loeb) et 10ème (Lopez) positions. Ce système permet d’offrir un plus grand spectacle en plaçant les voitures les plus rapides en milieu de peloton, et de ce côté là, on a été servis !

Tom Coronel (Chevrolet) qui partait en première position va se faire pousser dans le mur par Mehdi Bennani et sa Honda Civic, créant le chaos dans le peloton. La Cruze du Néerlandais va en effet traverser la piste après un premier choc sur le mur de gauche, et Yvan Muller ne sera pas en mesure d’éviter le contact avec la Chevrolet en perdition et sera contraint à l’abandon.

Cet accident va entrainer la sortie de la voiture de sécurité (une belle Alfa Roméo 4C, bientôt à l’essai sur votre blog préféré) puis très rapidement du drapeau rouge. La course va ainsi être neutralisée pendant quelques minutes le temps d’évacuer l’épave de Tom Coronel et les débris de la piste. Sa Cruze est en piteux état, espérons pour lui que ses mécanos parviennent à la remettre en état avant la prochaine course qui se déroulera dès le week-end prochain au Castellet.

Au restart, Sébastien Loeb pointe en 3ème position tandis que Jose Maria « Pechito » Lopez n’est que 7ème, la faute à un départ moins bien négocié que Loeb. Le nonuple champion du monde des rallyes va très vite se débarraser de Tiago Monteiro, dès le premier virage après cette relance, et s’emparer par le fait de la 2ème place.  Il se rapproche dans la foulée de Bennani et le menace dangereusement, alors que ce dernier écope d’une pénalité (drive through) pour avoir causé le crash du départ. Ceci dit, Loeb ne va pas rester gentiment derrière lui en attendant son passage obligé par les stands et va le doubler « facilement » pour prendre le commandement de la course ! Lopez de son côté remonte un à un ses adversaires jusqu’à la seconde position. Les 2 Citroën resteront groupées jusqu’à la fin de la course dans le même ordre, Lopez n’étant pas en mesure de revenir sur Loeb malgré une nouvelle voiture de sécurité à la mi course, sortie après que la Chevrolet de Duca Borkovic se soit immobilisée en bord de piste. L’alsacien a magnifiquement géré le second restart et les 2 Citroën ont survolé la fin de course. Fin de course par ailleurs animée par Mehdi Bennani qui effectue une superbe remontée après sa pénalité et nous offre de beaux et très propres dépassements (nous faisant presque oublier sa manoeuvre hasardeuse du départ…). Personne ne sera en mesure de venir contrer les Citroën, et au final c’est donc Sébastien Loeb qui  l’emporte lors de cette seconde course ! Quelle performance pour ses débuts dans la discipline ! Il se montre déjà à la hauteur de ses coéquipiers et sera à coup sur un sérieux candidat pour le titre de champion dès sa première saison en WTCC ! La 3ème place revient à un autre français, Hugo Valente et sa Chevrolet Cruze.

Le classement de la course 2  :

classement-wtcc-course2-marrakech

On ne peut que se réjouir de la performance de Citroën Racing, qui offre à ses pilotes une C-Elysée compétitive dès la première course et largement au dessus du lot en performances ! La transition du rallye au circuit ne semble avoir été qu’une simple formalité pour l’équipe, mais il ne fait aucun doute que les ingénieurs, mécanos et techniciens ont énormément travaillé pour concevoir une voiture à ce niveau, alors encore une fois Bravo Citroën ! Les autres équipes ont du pain sur la planche pour rattraper leur retard sur l’équipe française, mais à leur décharge il faut tout de même rappeler que Citroën travaille depuis beaucoup plus longtemps sur le développement de leur voiture, n’étant pas présente l’année dernière dans la compétition contrairement aux autres marques et disposant ainsi de plus de temps à consacrer à la voiture 2014. Cela n’enlève rien, bien au contraire, à ce superbe week-end couronné de succès pour la marque aux chevrons !

Prochain rendez-vous la semaine prochaine en France sur le circuit du Castellet.

citroen-racing-wtcc

Photos : Citroën Racing, FIA WTCC.