BlogAutomobile

Honda CR-Z Intersection : Pour parler d’un CR-Z exclusif, parlons d’abord du coupé Prelude Mk1 ( vidéo)

 

 

Petit retour dans le passé pour vous parler d’une voiture tout à fait contemporaine puisque ces quelques lignes sont surtout faites pour vous annoncer la présentation demain par Honda France d’un coupé CR-Z exclusif, le CR-Z Intersection développé avec le magazine  tendance Intersection ( http://www.intersectionmagazine.fr/ ).

Une version tendance du petit CR-Z qui devrait plaire si l’on s’en réfère aux éléments annoncés et disponible sur le net. Une belle couleur mat ( et non un film ) et une allure très hype devrait donner un peu de pep’s chic au coupé de Honda dont d’ailleurs on attend toujours la version R….

 

Mais alors où est le rapport entre la CR-Z et le coupé Prelude 1978 me direz vous ! Il y en a quelques uns, à commencer par une longueur similaire ( 4.08 m pour le CR-Z et 4.09 m pour le Prélude ), deux voitures qui peuvent se prévaloir d’une même philosophie, celle de coupés à l’allure sympathique et sportive mais qui n’ont rien de sportif dans leurs mécaniques respectives ( 124 ch pour le CR-Z, 80 ch pour le Prelude ), on ajoutera un bon niveau d’équipement, un esprit “pionnier” sur un segment. Enfin , c’est surtout la vidéo n°1 du teaser qui m’a fait pensé à ce coupé Prelude qui eut un vrai succès entre la fin 1978 et 1981 puisque plus de 313.000 exemplaires furent produits. 80% de la production de l’époque fut vendue à l’export, les USA absorbant à eux seuls près de 55% de la production de ce coupé à moteur 1.6 L ou 1.8 L ( Japon exclusivement ) disposé en position transversale ( Plateforme de la Civic Mk2, trains roulants de l’Accord ) et fort pour l’exportation de 80 ch ! Un vrai monstre… de fiabilité ce L4 1.6 L qui démarrait par tous les temps, consommait peu et suffisait presque pour ce coupé de 890 kg.

 

Une Vmax de 160 km/h, le 1000 m D.A abattu en 34.0 secondes et un 0 à 100 km/h en moins de 12.0 secondes ( version BVM ), voilà rapidement les performances de ce coupé Honda qui misait aussi sur son physique qui plaisait beaucoup en Europe et aux USA, ses 4 places et son vrai coffre et son niveau d’équipement inconnu dans nos contrées il y a un peu plus de 30 ans.

 

Un coupé Prelude en 1980, c’était des enjoliveurs de roues chromés, des vitres teintées,  des vitres et des rétroviseurs électriques sur les versions EX, l’ouverture à distance des la trappe à essence et du coffre à distance, un volant réglable en hauteur, la radio d’origine incorporée dans le tableau de bord ( radio sur le coté, lecteur cassette en dessous du combiné porte instruments ), l’antenne rétractable dans le montant A, la sellerie en velours bordeaux ou en sellerie mixte velours/skaï beige sur des sièges avec appuies têtes, un recyclage de l’air et surtout deux équipements trop top à l’époque : Un essuie glace arrière sur une voiture tricorps et un toit ouvrant d’origine en verre avec rideau occultant. Voilà avec quoi on était les rois de l’automobile différente il y a pas si longtemps que ça ! Pour les plus jeunes, c’était au temps préhistorique où l’on craignait le déferlement des voitures japonaises sur l’Europe et un temps où celles ci étaient contingentées afin de ne pas mettre à mal nos 4 constructeurs hexagonaux ( Peugeot, Citroën, Talbot et Renault ).

 

Le coupé Honda Prelude proposait donc une BVM5 de série ou une BVA optionnelle pour les conducteurs “cool” et pensait aussi au conducteur en proposant une combiné porte instrument révolutionnaire pour l’époque avec tachymètre et compte tours ( une rareté en 1978 ) imbriqués et système de contrôle de la fermetures des portières et des feux…. De quoi dégouter le conducteur de R15 TL surtout quand il apprenait que le coupé Honda était garanti 2 ans.

 

Une auto rare en 1980 qui était totalement décalée, réservée aux quasi excentriques ou aux pro-Japon anti-nationaux qui voulait l’invasion des automobiles japonaises. Un coupé qu’il  fallait parfoais attendre 6-8 mois à cause des fameux contingents et qu’il fallait aller chercher loin car les concessionnaires Honda n’étaient encore présent en grand nombre en France. Un temps qui me rappelle en avoir essayé ( comme passager ) en 1980 quand mon oncle ( un homme qui ne jurait que par Honda Toyota ou Datsun après des déboires avec Peugeot et une 404 Diesel ! ) était descendu de Roanne à Lyon par le l’autorail avec arrivée la Gare de St Paul avant d’aller chercher la “merveille” dans le 7eme arrondissement chez les Etablissements Clamagirand qui furent un des représentants historiques de Honda en France dès le début.

Un temps révolu mais qui laisse de bons souvenirs à ceux qui sont aujourd’hui au moins des quadras !

 

Après ses quelques lignes sur le coupé Prelude, retour vers les deux vidéos du teaser pour le CR-Z Intersection dont la première qui nous parle du Prelude…

Ici on parle de peinture et du coloris spécial de ce CR-Z Intersection.

Un coupé CR-Z exclusif dont nous reparlerons très vite et qui sera une sorte de prélude au salon de Tokyo où l’on espère découvrir le CR-Z en version sportive…

 

Via Honda, IntersectionMagazine, Youtube.