DSCF1176

A mesure que le Salon de Francfort se rapproche, les annonces officielles des constructeurs se multiplient. C’est aujourd’hui au tour de Honda de lever le voile sur la version de série de la Civic Tourer, son modèle phare pour le Salon. Afin de nous faire une première idée sur son potentiel, la marque nous a invité il y a quelques jours à la découvrir en avant-première. Premières impressions.

Du concept à la série

DSCF1144

En découvrant le véhicule, première bonne surprise, le design du show-car présenté au dernier salon de Genève (et qui, dans l’ensemble, avait recueilli les faveurs du public) n’a pas été dénaturé : la nouvelle Civic Tourer n’est autre que le Concept, auquel on a simplement ôté quelques artifices (bas de caisse, élargisseurs d’aile ou encore graphisme intérieur des feux). Certes, la voiture ne fera toujours pas l’unanimité. D’abord parce qu’elle se paye la tronche tant décriée de la version 5 portes sur la partie avant. Ensuite parce que le reste de la voiture, bien que dynamique et plutôt réussi à mon sens, reste tout de même très typé, trop en tous cas pour faire l’unanimité. On appréciera tout de même le bon travail des designers, qui sont parvenus à donner une allure dynamique et presque sportive à une voiture dont la vocation première (offrir un maximum d’espace intérieur) les incite encore assez souvent à dessiner des parpaings sur roues. D’autant qu’à en croire Honda, les choix opérés en matière de design sur cette Civic Tourer ne porteraient aucunement préjudice à l’habitabilité, bien au contraire. Vraiment ? Allons faire un tour à l’intérieur.

De la place et des idées

Adrian Killham, Responsable projet, nous fait le tour du propriétaire. Il se dit très fier « des lignes sportives, fluides et dynamiques de la Civic Tourer, qui n’enlèvent en rien la fonctionnalité et la polyvalence réelles du véhicule ». D’après lui, la force de la nouvelle Civic Tourer « réside dans la synergie entre la fonctionnalité, la polyvalence et l’expression dynamique ».

DSCF1111

En pénétrant dans l’habitacle, deuxième bonne surprise, nous sommes heureux de découvrir que ce ne sont pas là que de belles paroles. Le volume de coffre est effectivement conséquent : avec 624 dm3, sièges relevés, la Civic Tourer se permet de faire mieux que la nouvelle Octavia Combi (610 dm3). A l’instar de la Civic 5 portes (déjà bien habitable pour sa catégorie), le réservoir de carburant a été positionné sous les sièges avant afin d’optimiser l’espace à bord. Une fois rabattus, les sièges arrière laissent quant à eux une surface de chargement totalement plane.

DSCF1142

En plus d’offrir un volume intéressant, le coffre se révèle bien pensé, avec quelques petites astuces appréciables comme un compartiment dédié pour ranger le cache-bagages (c’est tout bête, mais on ne sait jamais quoi en faire quand on l’enlève) ou un filet latéral qui a la bonne idée d’être rétractable, pour gagner un (tout petit) peu d’espace en plus quand on n’a pas besoin de l’utiliser. Surtout, le coffre présente un double fond, capable l’air de rien  d’engloutir deux petites valises : très pratique pour les vacances, lorsque la place est comptée.

Promesse tenue donc, un design qui n’a pas obligé le constructeur à faire des concessions à l’intérieur. A un détail près, cela dit. Les lignes très dynamiques de la voiture se payent quand-même lorsqu’il en va de la visibilité arrière. Comme sur de plus en plus de véhicules modernes, vous n’aurez rien de plus qu’une meurtrière en guise de troisième vitre latérale. Merci les radars de recul !

 Et techniquement ?

En complément de sa soute gigantesque, la nouvelle Civic Tourer sera équipée d’un système de suspensions arrière adaptatif (ADS). dont l’objet est d’optimiser la stabilité et le confort du véhicule en fonction de la charge. Le système ADS offrira trois modes (confort, normal et dynamique). Nous n’avons malheureusement pas pu essayer la voiture pour nous faire une idée sur l’efficacité du système. Nous ne manquerons pas d’y revenir lors de nos essais, en début d’année prochaine.

REVEAL OF HONDA CIVIC TOURER

Côté motorisations, la version Tourer de la Civic sera équipée du 1,8 l i-VTEC 142 ch (accouplé à une boite manuelle ou automatique) et du 1.6 l i-DTEC 120 ch pour le diesel. Chez nous, ce dernier devrait représenter l’essentiel des ventes. Un très bon moteur, sobre, pétri de qualités, qui conviendra sans aucun doute parfaitement à ce nouveau break, lequel devrait, on l’espère, conserver les très bonnes qualités dynamiques de la berline. Là encore, on vous en reparle dès qu’on l’aura eu entre les mains.

Premier bilan

A l’issue de cette première rencontre, le bilan est plutôt positif. En plus d’offrir un design très personnel, la Civic Tourer peut mettre en avant une habitabilité et une modularité appréciables pour un break compact. Le tout devrait se doubler des qualités routières que l’on connait déjà sur la berline. De quoi satisfaire tous ceux qui en ont marre de bouffer du crossover à toutes les sauces mais préfèreraient encore se pendre que de rouler en monospace… La Civic Tourer, qui sera fabriquée dans l’usine Honda de Swindon (Royaume-Uni), sera disponible fin janvier 2014.

Les photos officielles :

Merci à Honda pour cette agréable journée de présentation.
Crédits photos : Arnaud L, Bernard Asset, Honda