Le design insipide de l’actuelle Hyundai i20 n’est certainement pas étranger à l’anonymat dont elle a toujours souffert sur nos routes, avec des chiffres de vente bien en deçà de ceux de ses principales rivales. Afin de tenter de rectifier le tir, Hyundai finalise actuellement la prochaine génération, qui devrait être présentée à la rentrée prochaine, à l’occasion du Mondial de l’automobile de Paris.

hyundai-i20-2015-10Bien que pourvue de nombreuses qualités d’un pont de vue technique, l’actuelle i20 avait conservé une longueur de retard question design face à une concurrence pourtant très rude sur le segment des citadines. Mais, ces dernières années, les coréens ont su faire la démonstration de leur capacité à s’adapter aux goûts des européens. Tous les espoirs sont donc permis pour cette nouvelle i20 et Hyundai semble avoir fait tout son possible pour la rendre plus attirante aux yeux des acheteurs européens.

Si les photos de prototypes camouflés en montraient assez peu jusque-là les dernières images en date en dévoilent un peu plus, grâce notamment à la maladresse du testeur qui a eu l’imprudence d’ouvrir la bâche du coffre alors que l’objectif des photographes était à portée. Il nous laisse ainsi découvrir un arrière qui n’est pas sans évoquer celui du C4 Aircross de Citroën. Avec ses feux en boomerang plutôt maladroits, ce n’est certes pas le plus beau compliment qu’on pourra lui faire, mais il ne fait pas tirer de conclusions trop hâtives, il est encore bien trop tôt pour donner un avis définitif sur sa ligne. Notez par ailleurs le montant C qui sera noir, donnant ainsi l’impression d’un pavillon « flottant ».

hyundai-i20-2015-09A l’intérieur aussi, les progrès semblent palpables. Ne vous fiez pas à la qualité apparente des plastiques, ils ne sont pas définitifs. Le dessin de la planche de bord, lui, est bien celui que vous l’on retrouvera à la rentrée et ça fait plutôt envie. La planche de bord semble ne pas céder à la mode de la tablette intégrée à la va-vite en haut de la console centrale et adopte un dessin plus classique, mais assez dynamique. Une fois doté de plastiques qui présentent mieux (ce dont on ne doute pas, au vu des dernières productions coréennes), l’ensemble devrait se révéler très agréable à vivre.

Le nouvelle i20 devrait donc se rapprocher encore davantage des standards instaurés par ses rivales européennes (voire les dépasser, si l’on pense à la qualité discutable de l’intérieur de la dernière Clio…). Revers de la médaille, les prix aussi devraient définitivement se mettre au diapason avec ceux de la concurrence. Rendez-vous à la fin de l’année pour en savoir plus à ce sujet.

Via Autoblog.it