Le premier concept-car élaboré sous la férule de Peter Shreyer sera présenté au Salon de Genève.

Le « plus européen des constructeurs coréens », ainsi se présente Hyundai dans ses conférences de presse, argumentant sur la localisation de ses lieux de décision (Francfort) et de production (Nosovice). Toutefois, dans le groupe Hyundai, c’est la filiale Kia qui s’est le plus européanisée, voire, germanisée, dans son design. Et l’homme-orchestre de ce style a pris l’an dernier la direction du design de la maison-mère Hyundai, légèrement agacée de voire la marque-soeur la dépasser dans les chiffres de ventes. Le projet de M. Shreyer, qui avait teasé sur le prochain concept-car Intrado en décembre, est de réussir à faire évoluer l’esthétique actuelle de la Marque, baptisée « Fluidic Sculpture ». Et le concept-car Intrado est le premier avatar de cette évolution.

Ce concept-car, c’est un SUV de taille moyenne, qui de l’aveu de M. Shreyer envisage un prochain « B-SUV » (SUV de segment tels les Peugeot 2008 ou Renault Captur) qui manque à la gamme Coréenne, même si le format légèrement plus long de l’Intrado peut laisser imaginer aussi le remplaçant de l’iX-35, modèle emblématique du constructeur. L’intérieur, bicolore noir/ocre, est plutôt épuré, et permet peut-être de voir les futurs intérieurs des produits coréens, avec un cerclage allant d’une portière à l’autre en soulignant les compteurs, se passant de console centrale massive.

A suivre au prochain salon de Genève pour connaître les caractéristiques techniques de ce nouveau concept-car Hyundai.

Via Hyundai.