R4, SLS AMG, Fulvia, enfant, Murcielago, Lamborghini, Mitsubishi, 300TD seront les mots, noms ou appellations qui nous accompagneront en ce dernier week end de mars. Nosu l »avons suivi durant près de 18 mois au travers des spyshots, de quelques vidéos « espions », de multiples illustrations et finalement elle est arrivée l’an passé en digne successeure de l’historique SL ; Aussi ce soir, je vous propose de retrouver la puissante SLS AMG en meute devant les stands du Castellet. Une lignée de SLS AMG GT3 qui fait plaisir à voir avant de découvrir dans quelques jours la version roadster de la supercar du constructeur de Stuttgart. Et quel son ce moteur V8 de compétition…

Elle est née il y a 50 ans du coté de l’Ile Seguin, j’ai eu la chance ou le plaisir de vendre les dernières alors que je débutais dans l’automobile, elle à séduit plus 8.135 millions d’automobiliste grâce à sa praticité, son confort, sa facilité d’entretien et son grand hayon qui était une nouveauté sur une auto qui n’était pas un break, elle c’est la R4 ou 4L et il y eu même une déclinaison R3 entre 1961 et 1962 à la façon d’un modèle de base. Nous l’avons connu avec 5 portes, 4 ou 6 vitres latérales, en F4 ou F6, Parisienne, Safari, Sinpar, en version course sur les Dakar 79 et 80 avec les frères Marreau, dans les champs, sur la route à fond de 4 et à 125 km/h au tachymètre, sur les marchés chargés de poules, lapins et autres produits des jardins ! Une vraie voiture polyvalente qui permettait de presque tout faire et que l’on pouvait entretenir soi même tant les moteurs Billancourt ou Cleon qui l’ont propulsé était facile à régler… mais nous reparlerons de tout cela dans les semaines et mois à venir car cette année 2011 est un peu son année.

 

 

Murcielago ( chauve souris ), taureau d’origine navarraise de la Ganaderia Joaquim del Val qui fut gracié en 1879 pour sa combativité et sa bravoure et qui fut offert à un certain Antonio Miura qui élevait, entre autres, des taureaux de la caste Gallardo. Retour en image et dans une arène sur la puissante supercar de Lamborghini qui aura marqué cette première décennie automobile du XXIeme siècle. Olé !

Quant la Mercedes SL originelle se met à nu, c’est un peu comme cela.

 

Autodrome de Linas-Montlhery, haut lieu français de la vitesse et de l’automobile ouvert en 1924 qui est né de la volonté d’un certain Alexandre Lamblin, fabricant de radiateurs pour voitures. Un oval de 2.5 km homologué pour une Vmax de 220 km/h, certes il n’y a plus de courses mais l’UTAC y officie toujours , quelques belles réunions annuelles s’y déroulent et les clubs viennent régulièrement rendre visite au plus ancien anneau automobile français.

 

Les années 70, les voitures et les femmes. Deux autos, deux approches mais un vraie envie de voyage, de plaisir et un gout de liberté que nous n’avons plus aujourd’hui ! La fine Lamborghini Espada (concurrente de la Ferrari  Daytona ) et la Mercedes 300 TD ( comme la 505 Break turbo ou V6 avec BVA un peu plus tard  ) qui fit rêver les américains et les familles « bourgeoises et branchées de Tribeca qui voulaient un vrai diesel, pas un moteur agricole !

 

Pas fan du genre mais une jolie image d’une Mitsu Lancer Evo dopée aux stéroïdes et anabolisants , pour les amateurs !

 

C’est un de mes très grands regrets automobiles et comme ancien possesseur d’une Fulvia ( une Zagato 1300S caisse alu ), la Fulvia Concept dévoilée en 2003 fut un coup de coeur immédiat que les lancistes et les amateurs de petits coupés ont hélas attendu et attendent encore mais en vain et ce n’est pas avec la triste orientation « marchionnesque » de la firme turinoise que l’on peut avoir le moindre espoir ! Regarder une Flavia Cabriolet 2012 donne envier de pleurer tant cette auto est  sans charme, probablement peu vendable alors que Fiat disposait dans sa gamme de tout le nécessaire pour nous refaire le coup de la Fulvia et en plus les clients étaient là… un vrai gâchis enteriné par l’administrateur délégué qui préfère les buildings et Detroit à Turin et le Piémont, tout s’explique !

 

Pour le plaisir, Lancia vu par Top Gear…

Et quand je vous que la passion pour l’auto, ça vous prend toujours très jeune, très tôt, en voici encore une preuve … grâce à Aston Martin.

 

Via Youtube.

Crédits photos : Octane, STkone, T.Becher, Life, Mercedes.