Jean_Todt_by_zevaazka

Jean Todt a été élu ce vendredi en début d’après midi à la tête de la fameuse FIA. Il prend la succession du très contreversé max Mosley qui s’efface après 16 ans de gouvernance sans partage. Jean Todt a recueilli 135 voix contre 49 pour Ari Vatanen et 12 abstentions.

Il faut aussi dire que Todt bénéficiait du soutien quasi inconditionnel de son prédecesseur, mais aussi de celui du vieux Bernie qui tous deux ont du faire un joli lobbying en faveur de la candidature de l’ancien patron de la Scuderia et de Peugeot Sport. Bernie Ecclestone avait même clairement dit : » Jean est, de loin, le candidat le mieux informé et le plus capable »…

Il semble donc qu’il y ait de la continuité dans l’air dans la politique mise en place par la FIA depuis quelques années. Cette élection marque aussi le refus de plus de démocratie et de transparence pronée par le grand Ari Vatanen mais qui ne semblaient pas rassembler les suffrages des votants à l’élection de la FIA. Reste que Todt va trouver sur son bureau de gros dossiers difficiles, à commencer par l’affaire Renault/Briatore qui prend la direction du TGI de Paris,  la réglementation de la F1 ( sans faire un favoritisme pro Ferrari ce que beaucoup craignent ) , la pérennisation de la F1 et du sport auto en général au travers d’une modification de la gestion économique et financière de la chose. Il devra éviter les travers autoritaires de Mosley qui ont fait plus de mal à la F1 et au WRC que du bien, il va devoir se plonger dans les affaires des nouvelles écuries ( sans le sou )  en F1, sur le moteur Cosworth standardisé en F1 ( comment imaginer une Ferrari sans un moteur Ferrari ), il va devoir aussi se pencher sur le cas du rallye qui est bien malade et dont le succès n’est plus du tout assuré malgré un format télévisuel voyulu par Max Mosley. Le championnat IRC gagne actuellment en intérêt, en crédibilité et en notoriété ( ne dit on pas en ce moment que Loeb pourrait faire une pige au Monte Carlo avec la DS3 de rallye ) au détriment du terne WRC en reprenant une bonne partie de ce qui a fait l’intéret et le plaisir des rallyes comme ils étaient avant Mosley.

Souhaitons à celui que l’on surnomme « Napoléon » de la réussite et de la persévérance dans cette nouvelle entreprise mais gageons qu’il saura gérer la maison FIA avec la même réussite qu’il en a eu dans le sport automobile depuis le début des années 80. Pour mémoire, Jean Todt c’est :

1981 : Vice champion du monde des rallyes aux côté de Guy Fréquelin ( ex patron de Citroën Sport ) sur Talbot Lotus.

1985-1986 : Champion du monde des rallyes avec la 205 T16  ( il est alors le patron du PTS )

1987-88-89-90 : Vainqueur du Paris-Dakar avec les 205 T16 et 405 T16 ( toujours patron de Peugeot Sport ) avec …Ari Vatanen comme pilote !

1988-1989 : Victoire à Pike’s Peak avec la 405 T16 ( dont 1988 avec Vatanen )

1992-1993 : Victoire aux 24 H du mans avec les Peugeot 905

Fin 1993 : Départ chez Ferrari .

1997 : Il débauche Schumacher puis Ross Brawn et dès 1999 les victoires et les titres sont de retour.

1999 : Ferrari est champion du monde des constructeurs après 16 années de disette !

2000-2004 : Cinq titres de champion du Monde constructeurs et pilote mais aussi ce sera 13 titres et 98 victoires en course.

2001 : Il est nommé manager général des activités sportives de Ferrari puis administrateur délégué de la marque italienne.

Aujourd’hui à 63 ans, Jean Todt accède à un poste qui semblait lui être destiné d’autant que depuis des années ( 1975 ) il est le représentant des pilotes et des constructeurs auprès de la FIA avant d’être le représentant de la marque Ferari auprès de l’instance officielle. Il s’occupe, depuis sa retraite sportive, de la sécurité routière auprès de la FIA. On n’oubliera pas que Todt a profité d’un  soutien important de la part de beaucoup de pilotes parmi lesquels je citerais Prost, Mouton, Ickx, Salonen, Massa, Kankkunen, Berger, Andretti et bien évidemment son grand ami Schumacher qui l’accompagnait ce jour pour l’élection.

Et voici les autos qui ont du compter dans sa carrière.

talbot_sunbeam205-t16_e2nz405dakarjaunefx3quattro_sport_1134477873_405_t16Peugeot_9055686

Pour le coté people discret de l’homme, sachez qu’il vit avec une ex James Bond Girl depuis pas mal d’année, une certaine Michelle Yeoh. Il faut dire que c’est plus soft et clean que les coups de fouets et les fessées en tenue nazi de Maxou le fouetteur ! Et cela devrait donc plaire au plus grand nombre. Souhaitons bon courage et bonne chance dans sa nouvelle fonction qui n’est pas sans risque de sortie…de piste si l’on regarde la situation actuelle du sport auto.

michelle_yeoh_et_jean_todt

Via FIA, AFP, Deviantart.