Jeep Wrangler

Ce que certains pressentaient depuis quelques mois pourrait bien devenir une réalité. Et non, nous ne sommes pas le 1er avril !

Dans un entretien accordé à AutomotiveNews, l’administrateur délégué du groupe FCA a donné quelques indications sur ce que sera la prochaine génération du modèle historique et quasi mythique de Jeep, la Wrangler.

Au fil de la discussion, on apprend que la Wrangler « next gen » pourrait bien délaisser la classique carrosserie en acier pour adopter une structure en aluminium plus légère. Sergio Marchionne de poursuivre en expliquant qu’il est fort probable que la future Jeep abandonne la chassis séparé pour adopter une conception monocoque qui entrainera de fait la disparition des essieux rigides et probablement une partie des capacités en hors piste du 4×4.
Ce n’est pas tout puisqu’il poursuit en expliquant que la Jeep Wrangler pourrait délaisser les classiques moteurs atmosphériques au profit de moteur turbocompressés de plus petite cylindrée.

Pour clôturer le chapitre Wrangler 2017, l’italien laisse clairement entendre que la production de la Jeep pourrait être délocaliser. Ainsi il est envisagé que la fabrication de la Jeep quitte l’usine de Toledo pour une autre site du groupe. S.Marchionne justifie cette décision en mettant en avant que le fait que la dite usine n’est actuellement pas organisée pour produire une auto à carrosserie en aluminium. Reste que supprimer la production de la Wrangler à l’usine historique de l’Ohio pourrait causer à la direction de FCA autant de tracas que le mutation de la fameuse Jeep en banal SUV avec un nom historique !

usine de Toledo en 1969

Via AutomotiveNews.