DS-5-1

A l’occasion du prochain salon de Genève, Citroën va présenter au public une version restylée de son actuel haut de gamme, la DS5. Oups ! J’ai commis une petite erreur. En effet, la marque DS est dorénavant indépendante et constitue la branche haut de gamme de PSA, à l’égal de Lexus pour Toyota ou Infiniti pour Nissan. Si le chemin est encore long à parcourir pour atteindre le véritable prestige du haut de gamme, nous ne pouvons que souhaiter bonne chance à DS. Un vrai haut de gamme français, vendu ailleurs que dans les flottes des ministères, ça fait bien longtemps que l’on n’a pas vu ça. 

DS-5-3 DS-5-4

Quant à cette nouvelle mouture de la DS5, elle apporte notamment une calandre simplifée, très élégante et beaucoup plus sobre que l’ancien modèle qui était tortueuse à souhait. Plus de double chevron, juste la sobre griffe chromée « DS » et un entourage chromé reprenant le style de celui du concept DS Divine vu notamment au concours d’élégance de Chantilly en septembre. Les phares en profitent pour passer, en option, à la technologie LED/Xenon. Il y a une légère ressemblance avec la calandre des dernières 408, mais il faut bien garder l’esprit de famille !

DS-5-5

A l’intérieur, de louables efforts de simplification de l’interface multimedia audio/GPS/ordinateur de bord ont été réalisés, permettant de réduire le nombre de boutons sur le tableau de bord. On est encore loin de la géniale interface tout tactile d’une Tesla S, mais DS (il faudra s’y faire) est sur la bonne voie.

Pour ce qui est des motorisations, DS va reconduire le moteur essence THP de 165ch, ainsi que les HDi de 120, 150 et 180ch. En fin d’année, un nouveau moteur essence THP de 210ch rejoindra la gamme.

DS-5-2

La nouvelle DS5 sera commercialisée à partir du mois de juin. Ses tarifs ne sont pas encore annoncés.

Crédits photo : PSA