Toyota Land Cruiser 70 Series.0

Né au début des années 80 et successeur des Land Cruiser 40 Series, cette version du Land Cruiser (lignée des BJ51 datant du début des années 50) a quitté nos marchés européens depuis de très longues années mais il est encore produit en nombre dans les usines Toyota de Aichi à Toyota City et de Cumana au Venezuela. Ce Land Cruiser est destiné à commémorer les 30 ans du modèle.

Aussi pour faire plaisir à clientèle japonaise, pour être dans l’esprit revival du moment et pour être en phase avec une tendance qui veut remettre sur le devant de la scène automobile les « vrais » 4×4 (mode ? guerres mulitples ? praticité ? coût d’usage ?), le n°1 mondial du secteur automobile met sur le marché deux versions très eighties du J70 (ou BJ70) qui est désormais sur le marché japonais avec les versions HZJ76HV (5 portes) et HZJ79 (pick up double cabine).

Toyota Land Cruiser 70 Series.2

Bien sur ce Land Cruiser J70 n’est pas identique à celui que nous avions en France dès 1984/1985 puisqu’il est toujours fabriqué et il a donc évolué dans son apparence au fil des ans pour notamment adopter certains éléments esthétiques que l’on retrouve sur le Hilux. Oui les petits phares ronds ou rectangulaires ont disparu !
La version pick up Double Cabine fait encore plus rustique que la version 5 portes avec ses jantes en tôle pleines (265/70 R 16), sa benne peinte et non protégée et l’absence d’élargisseurs d’ailes.

Pour le reste, on retrouve un Land Cruiser proche de celui que nous connaissons avec son chassis échelle, ses ponts rigides, ses ressorts hélicoïdaux à l’avant, à lames à l’arrière, sa BVM qui demande une bonne poigne et les éléments qui font du J70 un redoutable baroudeur sur tous les terrains du monde.

Les amateurs de 4×4 et non de SUV, retrouveront avec plaisir la boite de transfert à l’ancienne avec les positions H2, H4, N et L4, les différentiels Av et Ar ainsi que les moyeux débrayables manuellement ou automatiquement selon les modèles.
Ce J70 2014/2015 est propulsé par une motorisation unique, à savoir le moteur 1 GR-FE. C’est à dire que les amateurs auront le plaisir d’utiliser le V6 4.0 L VVT-I fort de 231 ch à 5200 trs/min et 360 Nm à 3800 trs associé à la classique boite de vitesses manuelles à 5 rapports avec un long levier et un pommeau en platisque gris bien dur. Le Land Cruiser 70 Series ne fait pas l’impasse sur la sécurité puisqu’il est équipé de série de la direction assitée, de deux airbags et d’un ABS d’une génération récente.
Toyota annonce une consommation mixte de 15.15 L/100 km…

L’habitacle est à l’ancienne même si il a bien évolué depuis 1984 mais il est toujours en plastique dur et gris souris légèrement bleuté et surement pour faire « vintage », Toyota nous a ressorti une belle sellerie en tissu gris-bleu chiné rèche et des appuies têtes revêtus d’un bon plastique assorti. Pour le coté pratique, sachez que sur les deux modèles vous pouvez faire basculer la banquette arrière… ou l’ôter avec clefs, tournevis et un ami !
Un emplacement double Din est prévu dans la console centrale pour installer un système de navigation ou la radio Carnavi by Toyota. La climatisation semble optionnelle et les fans des japonaises anciennes… ou modernes seront heureux de constater que la fameuse montre à leds vertes est toujours de la partie.

Le dessin du combiné porte instrument a évolué et la dotation en jauges est plus complète avec, en plus des instruments habituels, un volmètre et une température d’huile. Par contre, la rampe avec inclinomètre, indicateur de dévers et altimètre a disparu.

Pour retrouver le J70 et les BJ51 en vidéo, c’est par là :

Cette série spéciale est uniquement proposée sur le marché japonais et débute à 3.500.000 yens hors options ou accessoires JAOS by Modellista.

Toyota Land Cruiser 70 Series.20

Via Toyota, Youtube.