La folle caravane du Tour Auto 2018 s’est arrêtée à Nice le 28 avril et a vu la victoire surprise de la petite Lotus Elan de l’équipage Favaro / Badan. Retour en images sur cette belle édition.

Chaque année, c’est la même histoire : Peter Auto distille avec parcimonie les informations du Tour Auto : villes d’arrivée, étapes, liste des concurrents, parcours détaillé, etc.. Chaque année, nous fantasmons (le mot n’est pas trop fort) sur les voitures présentes et sur les photos que nous allons pouvoir faire. Et chaque année, nos vœux sont exaucés. Les décors, l’ambiance, la horde des participants et suiveurs, tout cela concourt à faire du Tour Auto un événement unique, et probablement le plus beau de France. Et ce n’est pas le très nombreux public massé au bord des routes ou sur les circuits qui dira le contraire. Pour un peu, on se serait cru au Tour de France cycliste, surtout dans les étapes de montagne !

Sur le plan de la compétition (car oui, il s’agit bien d’une compétition), cette édition a été marquée par une victoire surprise. Alors qu’elle semblait acquise à l’équipage britannique Cottingham / Smith qui s’apprêtait à réaliser un doublé sur leur tonitruante Ford GT40 en catégorie reine VHC, c’est finalement l’équipage suisse Favaro / Badan qui a raflé la mise sur Lotus Elan, suite à la panne de boîte de vitesse de la Ford. Comme quoi, la puissance pure ne fait pas tout et une victoire ne s’acquiert qu’à la toute fin d’une course.

Félicitations à tous les équipages heureux ou malheureux, aux suiveurs et accompagnateurs, mécanos et assistance. Et c’est reparti pour l’année prochaine sur un nouvel itinéraire. Pour patienter d’ici là, nous vous proposons une méga galerie photo par quatre membres de l’équipe, reflétant plusieurs étapes et plusieurs ambiance. Entre les préparatifs au Grand Palais, la neige au Col des Aravis ou le cagnard dans l’arrière pays niçois, il y en a pour tous les goûts.

Nos remerciements à Nikon pour le prêt du D850

Crédits photos : Ugo Missana, Thomas D., Pierre Clémence, Régis Krol