On ne le dirait pas tant il y a du monde sur son tracé nord et pour il est est né le 18 juin 1927 de la volonté des autorités allemandes de l’époque qui voulaient un grand circuit qui puisse aussi bien accueillir les compétitions automobiles que les essais des constructeurs automobiles. Les travaux débutent en 1925 et c’est donc en juin 1927 que le Ring et ses 28.265 km au coeur du massif de l’Eiffel sont inaugurés en grande pompe par les officiels du pays et de la région !

Pour ceux qui ne le savent pas, c’est le château du Nürburg qui donnera son nom au circuit. A l’époque le circuit se décompose en deux boucles, c’est du nord et celle du sud. On ainsi :

– Nordschleife : 22.810 km

– Südschleife : 7.747 km

Le Très Grand Ring, c’est à dire les boucles nord et sud combinées ne sera utilisé que durant 2 grosses années car rapidement, la sélection des pilotes et des constructeurs se fait, c’est la Nordschleife qu’il faut pour la compétition ou les essais pour les nouveaux modèles. Très vite les épreuves secondaires (ou pour gentlemen driver)  se cantonnent à la Südschleife tandis que les épreuves les plus prestigieuses, dont le Grand Prix d’Allemagne, empruntent la Nordschleife qui ne tarde pas à se bâtir la réputation de piste la plus sélective et la plus dangereuse du monde. En 1927, l’Allemagne est devenue l’égale des grandes nations automobiles du moment ( France, Italie, Royaume Uni) en possédant son circuit permanent. Au sortir de la Seconde Guerre Mondiale, le circuit allemand accueillera durant des années la F1 qui fera une partie de sa renommée à cause de la difficulté du tracé qui est tout sauf un tourniquet monégasque.

C’est sous l’impulsion de J.Stewart et après le boycott du GP d’Allemagne 1970, que ce dernier quitte le Ring pour Hockenheim pour des raisons de sécurité mais cela ne dure qu’une année puisqu’en 1971 après des travaux de mise en conformité , le GP d’Allemagne revient au Nürburging. Stewart se plaisait à dire : “Si un pilote vous dit qu’il n’a pas peur sur le Ring, il existe deux possibilités : soit il ment, soit il ne va pas assez vite pour comprendre ce qu’est le Ring.”

1976 voit le terrible accident de Lauda et la légende veut que ce soit à cause de lui que le circuit n’accueille plus la F1 mais la réalité est autre puisqu’on sait qu’en fin 1976, le circuit arrivait en fin d’homologation pour des raisons de sécurité, de stands et de paddock trop justes, d’accès des spectateurs et de difficulté de couverture médiatique à cause de la longueur et du relief vallonné et boisé.

La suite vous la connaissez, je vous en parle régulièrement et après avoir accueilli durant quelques années les 1000 km du Nürburgring jusqu’en 1983 (ou 1984 ?), le circuit devient essentiellement une piste d’essai pour les constructeurs germaniques. Mais à cette époque on construit le nouveau Ring qui accueillera l’endurance, les formules comme de DTM (qui a toutefois couru longtemps sur le grand circuit), la F1 et toutes les formules de promotion. Aujourd’hui le Ring en cours, ce sont les 24 Heures du Nürburgring tous les ans au printemps et le championnat VLN qui se déroule exclusivement sur ce circuit tout au long de la saison. Pour le reste, constructeurs, clubs, pilotes amateurs et conducteurs du dimanche se partage la piste moyennant un accès payant mais aussi des risques importants du fait de la circulation souvent chargée, très “bigarrée” mécaniquement ou en matière de compétence au volant.

Reste aujourd’hui, un magnifique tracé historique (comme Monza, Spa, Silverstone, Bathurst, Suzuka ou Prenois et le Castellet en France) qui est tout de même en proie à des difficultés financières dues à des gérants malveillants et profiteurs qui ont bien failli tuer le circuit de l’Eifel en mettant à mal sa crédibilité et sa pérennité à moyen et long terme, c’est pour cela que l’association STR veille au grain sur le devenir du circuit.

Pour terminer un sujet sur le Ring, quoi de mieux que quelques vidéos de ma selec perso…

Celle là c’est pour le son du L6 de la M1, la vraie !

La vidéo du record absolu sur la Nordschleife

Via STR, Youtube.