Si l’on se fiait aux derniers communiqués de Saab, on se disait que l’ici aux 9 ou 10 août la production allait reprendre, au final il n’en sera rien puisque Swedish Automobile SA fait savoir que la production automobile ne pourra reprendre à la date prévue pour cause de discussions difficiles encore en cours avec les fournisseurs et sous traitants.

Comme les livraisons de pièces détachées nécessaires à la fabrication doivent être garanties ( ce qui est loin d’être la cas actuellement ), la reprise de la production ne se fera pas le 9 août et n’aura lieu que lorsque toutes les conditions soient assurées pour la reprise des livraisons comme cela est prévu dans le plan industriel. En quelques mots, il n’y a aucune date de redémarrage des chaines de production même si Victor Muller veut croire que les usines pourront reprendre leur activité fin août-début septembre.

Swedish Automobile SA et Saab travaillent actuellement à mettre en place un plan pour la fourniture de pièces détachées associé à davantage de financement à court terme plutôt qu’au comptant ! Il semble donc que les fournisseurs soient très réticents à faire quelques efforts et facilités de trésorerie à Saab après les déboires de l’hiver et du printemps derniers. Reste que malgré les accords définitifs signés avec les partenaires chinois ( accords non avalisés pour le moment par les autorités chinoises ), les dizaines de millions d’euros disponibles, l’accord de la BEI pour la vente d’une partie des locaux rien n’y fait, tout est au point mort comme le sont aussi les plus de 11.000 commandes en souffrance qui dorment sur les bureaux des vendeurs….

Reste que d’ici au 29 août, date avancée pour une « possible » reprise, à Trollhättan on construit quelques dizaines de 9-3 Electric pour des tests au long cours ( s’ils ont lieu un jour ! ) et au Mexique chez… GM, on produit toujours des 9-4X qui sont livrables chez tous les concessionnaires Saab de la planète !

Cette fois la partie semble assez mal engagée et une mauvaise surprise pour les saabistes n’est pas à exclure à la rentrée si aucun accord n’est trouvé car entre les alliés chinois qui vont s’impatienter, les clients qui vont annuler leurs commandes, 2011 pourrait bien être une nouvelle année noire pour Saab ( moins de production qu’en 2009 ) si ce n’est la dernière !

 

Via SwedishAutomobile, Saab.