Alors que le constructeur britannique avait fait sensation au Mondial de l’automobile en devoilant un gamme complète de sportives et de supercars pour la période 2013-2015, les amateurs et surtout les acheteurs  ( 1712 ex en 2010 ) ont manifesté leur mécontentement à la vue de cette gamme qui faisait la part belle aux supercars lourdes, onéreuses et surpuissantes en mettant au rebut l’esprit de la marque et ses excellentes autos. Pas de future « petite » Elise, l’Evora serait vite supprimée et on oubliait les L4 et V6 nés chez Toyota pour des gros V6, V8 et peut être même V10.

En fin d’été 2010, Dany Bahar a même invité le patron de Toyota pour la signature d’un accord qui prévoyait la fourniture des différents moteurs allant du L4 au V10. Je rappelle qu’à cette occasion le patron de Lotus avait offert une Elise à Akio Toyoda ( http://blogautomobile.fr/?p=81483 ). Las, l’homme cachait bien son jeu et d’annoncer dans le courant de l’hiver que Lotus ne se fournirait pas en V6 et V8  chez Toyota-Lexus mais chez… Lotus puisque le patron de la firme d’Hethel de faire savoir avec force communiqués que Lotus allait développer et construire ses V6 et ses V8 sous la direction de l’ancien ingénieur en chef d’AMG débauché à grand coup de livre sterling.

Et puis petit à petit, les choses ont évolué, l’idée de faire de Lotus, le Porsche anglais dans les 4 ou 5 ans est entrain de tomber à l’eau ( on ne passe pas de moins de 2000 autos/an à 70000 sans investissements industriels très importants et la situation de Proton, le propriétaire malais de Lotus, n’est pas facile puisqu’il est mis en difficulté sur les marchés du sud est asiatiques par son concurrent Perodua mais pas seulement puisqu’il doit gérer la pression mise par Toyota et celle de VW qui se verrait bien l’absorber… ). Alors plus grand yeux que grand ventre, coup de com’, égo surdimensionné ? Surement un peu de tout puisqu’on vient d’apprendre de la bouche de Dany Bahar que l’un des modèles de la future gamme Lotus vient de disparaitre, il s’agit de la Lotus Elan qui devait remplacer la récente Evora.

Elle cède donc sa place à la Lotus… Evora qui vient d’évoluer mécaniquement il y a quelques mois et qui sera restylée pour la fin d’année 2011. Ainsi on a la très agréable confirmation que l’Evora est reconduite pour plusieurs années encore et avec le moteur V6 3.5 L dans différentes itérations. L’Evora va donc continuer à vivre et à évoluer mais pas l’Elan qui est stoppée net !

Exit aussi le V6 made in Lotus et c’est donc toujours le grand constructeur japonais qui fournira les blocs moteurs à Lotus qui ne va développer en interne qu’un V8 ( 2015 ? 2016 ? ) pour les futures (?) Esprit et Elite qui sont désormais la grande priorité de Lotus pour les années à venir. Au passage pas un mot sur la future Elise qui pourrait bien être elle aussi reportée si ce n’est plus…

Elan pour le moment, mais qui sera la prochaine à rejoindre le garage de Lotus faute de moyens, d’adéquation avec le marché et de mégalomanie industrielle et commerciale ( surtout sans budget pour construire une usine à la pointe et de grande capacité  ). Reste que l’on semble s’orienter vers un petit rab’ de vie pour l’Elise/Exige, l’Evora est de fait totalement réintégrée dans la gamme et la future Esprit sera le haut de gamme du constructeur d’Hethel ! Sans oublier la fameuse Citycar 3 portes produite en collaboration avec Perodua sur une dessin de Giugiaro ( concurrentes des Cygnet et Mini Goodwood ) qui devrait assez vite avoir une réalité industrielle et commerciale dans le segment des microcars hyper luxueuses.  Citycar, Elise, Evora, Esprit ( et Elite pour avoir une cabrio ), voilà déjà de quoi faire pour un tout petit constructeur qui produit le quart de ce que produit Ferrari sans en avoir l’image auprès du grand public. Dany Bahar, ex Ferrari avait du oublier de l’intégrer dans sa com’ et sa gestion.

En attendant voici l’Evora S vs la Porsche 911 Carrera, puis l’Evora S vs le Cayman R.

Lotus une marque à suivre toujours avec intéret, passion et plaisir.

Via Evo, Fifthgear, MotorSport, Youtube.