Lotus est de retour aux affaires et ça fait vraiment plaisir !
La firme d’Hethel qui avait délaissé les salons automobiles depuis quelques années (essentiellement pour des raisons budgetaires) revient dans le grand bain public et médiatique par la grande porte. Jean Marc Gales a annoncé que Lotus sera présent au prestigieux salon de Genève 2015.

lotus_evora_s_sports_racer_1

Lotus ne viendra pas en terres helvètes les bras vides puisque le patron de l’entreprise fait savoir que la marque y présentera le coupé Evora dans sa version restylée. La mise à jour cosmétique devrait être assez conséquente et de nombreuses évolutions sont attendues puisqu’on apprend que la mise à jour concernera aussi l’habitacle, l’allègement de l’auto. Par ailleurs la motorisation profitera d’une évolution qui portera notamment sur la puissance du V6 3.5 L.

Nous devrions aussi profiter d’un renouveau de l’Exige qui va s’alléger elle aussi et prendre un peu de puissance pour plus d’agrément et de performances. Une surprise est aussi annoncée pour le salon genevois.
Profitant de son entretien, Jean Marc Gales a fait un point sur la situation de Lotus qui va mieux et qui devrait atteindre ou dépasser les 2.000 autos produites cette année. L’objectif 2015 est fixé à 3.000 unités et au fil des ans le constructeur d’Hethel veut accroitre ses ventes dans le monde et il explique qu’à terme l’idéal serait d’atteindre les 10.000 exemplaires fabriqués annuellement. Le français d’expliquer que selon lui le modèle à suivre est celui de Porsche, non pas dans les volumes mais dans le cheminement industriel, technologique, financier ainsi que dans l’évolution de la gamme.

Le patron de Lotus reste toutefois lucide sur la situation et les moyens de l’entreprise. Ainsi il reconnait que pour l’instant Lotus n’a pas les moyens de se lancer dans le développement et la mise en production de nouveaux modèles. Dans un premier temps, il faut faire évoluer la gamme, la moderniser puis partir à la reconquête des marchés mais aussi et surtout de la confiance des amateurs et des acheteurs.

Via Autocar.