C’est en fin de semaine dernière que le conseil d’administration du constructeur malaisien Proton a renouvelé le mandat de Dany Bahar comme directeur général de Lotus pour 5 années supplémentaires. Ainsi le très pipolesque patron du constructeur automobile d’Hethel se voit-il conformé jusqu’en 2016. Il y a quelques mois, nous avions appris que Lotus allait se séparer de 99 salariés, nous pensions que Bahar serait dans le wagon. Il n’en est rien puisque l’homme est conforté dans sa démarche et ses projets. Etonnant toutefois quand on sait que les ventes de Lotus ne progressent pas, que les amateurs et acheteurs se détournent un peu de la marque britannique. Reste que le recadrage fait par la direction de Proton va peut être porter ses fruits car de Lotus à Porsche, il y a un gouffre que les acheteurs ne veulent pas franchir même avec des paillettes, des bimbos et des stars. Renouvelé oui, à suivre surement dans les prochains mois car nouveau mandat ne veut pas dire carte blanche surtout si les résultats commerciaux et sportifs ne sont pas là !

Via Lotus.