La rencontre a eu lieu la semaine passée à l’ambassade britannique à Tokyo sous l’égide de D.Warren, ambassadeur de Grande Bretagne au Japon. Ainsi Dany Bahar, pdg de Lotus et Akio Toyoda, ceo de Toyota viennent de mettre en place un nouvel accord qui renforcera le partenariat entre les deux entreprises.

On n’oublie pas que depuis nombre d’années le constructeur japonais fournit à Lotus les moteurs des Elise/Exige mais aussi le V6 de l’Evora et la collaboration entre les deux constructeurs semble être fructueuse puisque les marques perdurent et renforcent leur accord. Sur quel point, de quelle manière ? Mystère pour l’instant car la seule chose que nous sachions, c’est le début d’une relation encore plus forte entre les deux entreprises, efficace formule mais pour l’instant vide de sens puisque nous apprendrons, seulement le 30 septembre prochain, le contenu  de cet accord. Alors fourniture de plus de moteurs ? Mise en commun d’une partie de la R&D ? Une future Lotus à moteur V8 ou V10 Lexus, on pense bien sur à l’Esprit 2012 ? Une voiture en commun?  Certains évoquent même une entrée de Toyota au capital de Lotus, ce qui est tout même moins évident puisque le constructeur britannique appartient au constucteur malaisien Proton.

Reste au final un accord qui a un certain sens et qui pourrait prendre de l’ampleur avec le temps puisqu’il ne faut pas oublier que Toyota fournit des moteurs à Lotus mais est aussi partenaire de Tesla pour la R&D des voitures EV et… Lotus fournit à Tesla les chassis de son roadster mais l’affaire pourrait même aller plus loin quand on sait que Tesla est aussi partenaire de Daimler qui est partenaire avec Renault qui est…. mais c’est une autre histoire !

Toujours est il qu’on attendra encore deux semaines avant d’en savoir plus et pour fêter cordialement ce nouveau partenariat, Dany Bahal a offert à Akio Toyoda les clefs d’une nouvelle Elise à moteur… Toyota bien évidemment !

Via Lotus, Toyota, NP.