france

C’est reparti mon kiki ! Heureusement que j’avais gardé ma carte de France « rouge » à portée de main…
Après un mois d’embellie, le marché français est reparti à la baisse de manière sensible puisqu’il plonge de 10.9% par rapport au mois d’août 2012. Ainsi en ce mois d’été, les constructeurs ont livré et immatriculé seulement 85.565 voitures neuves contre 96.067 l’an passé. Ce sont donc 10.502 autos de moins qui ont été mises à la route en août 2013.

Les constructeurs payent bien sur leur tribu à cette baisse avec une diminution globale des immatriculations de 9.1% . Malgré tout les deux groupes automobiles hexagonaux voient leur part de marché passer de 52.01% en août 2012 à 53.11% en août 2013.
C’est essentiellement PSA qui paye cash avec des immatriculations en baisse de 17.1 % pour Peugeot et 17.4% pour Citroën. Manque de 2008 ? Pas assez de promo sur la 208 ? Attente de l’arrivée de la 308 et des versions restylées des 3008 et 5008 ? Peut être un peu de tout pour Peugeot. Du coté de Citroën, les C4 Picasso commencent tout juste à être livrés et le reste de la gamme stagne pour ne pas dire vieillit ! Cactus sera la bienvenue dans quelques jours mais les clients devront encore attendre 6 mois avant de voir arriver ce modèle en concession. Quant à la gamme DS, elle s’embourgeoise et n’invente plus rien….
Du coté de Renault les choses vont mieux puisque la maison mère voit une augmentation de ses immatriculations de +4.7%. Dacia est en baisse de -5.8% mais au global , le groupe automobile progresse de 1.7% avec 21.880 voitures livrées.

CCFA 08-2013.1

Du coté des marques importées, les gros gadins sont à chercher du coté de l’Allemagne et notamment du groupe Volkswagen qui plonge de 24.3% avec seulement 11.157 livraisons en août 2013 contre 14.736 en août 2012. Et dans le groupe, pas de jaloux puisque toutes les marques sont plombées avec des baisses qui s’échelonnent de -10.2% à -36.9%. Même la puissante firme d’Ingolstadt peu ou pas touchée par la crise du marché automobile voit ses livraisons reculer de 17.5%. L’autre firme allemande qui est durement touchée est le groupe Daimler AG qui voit les immatriculations baisser de 39.0% pour Mercedes Benz et de 24.5% pour Smart. Mais ici pas vraiment de raison conjoncturelle plutôt des raisons « politico-judiciaire » qui empêche le constructeur allemand de livrer certaines de ses voitures depuis le mois de juin dernier pour la fameuse affaire du gaz de climatisation.

GM est à la hausse grâce au bon d en avant de Chevrolet qui voit ses livraisons progresser de 63.7% alors que celles d’Opel sont en baisse de 6.1%, Ford reste dans le rouge tout comme le Nissan qui est globalement à la peine avec -18.7% tout en étant pénalisé par Infiniti qui est à -50% avec seulement 7 voitures livrées en août.
Fiat va mieux et ça se voit puisque la marque a vu ses immatriculations progresser de +17.1%, celles de Lancia ont cru de 55.8% (mais les volumes sont faibles !) alors que celle d’Alfa Romeo moribond, n’en finissent pas de plonger avec un mois à -31.7% et seulement 313 livraisons. Un niveau historiquement bas rarement atteint par le constructeur milanais !
Le groupe BMW est aussi en petite forme tout comme le groupe Hyundai qui ne doit son salut qu’aux ventes quasi étales entre août 2012 et août 2013 de Kia (-0.4%).
Toyota ne s’en sort pas mal avec un niveau de livraisons équivalent à celui de l’an passé pour Toyota et une légère hausse de 1.6% pour Lexus qui a mis à la route 129 autos soit 18.43 fois plus de voitures que son concurrent japonais direct, Infiniti.

CCFA 08-2013.2

Ce mois il n’y a pas de données pour les autres marques ! Bug au CCFA ? Aucune livraison ? Black out ou boycott de la part des importateurs ?  François Roudier, le dir’ com’ du CCFA nous en dira peut être plus dans les prochains jours.

Ci dessous, vous trouverez un graphique qui vous permet de comparer l’évolution du marché automobile français depuis l’année 2008 et de constater que l’on ne va pas vers le mieux en cette année 2013 très difficile, pénalisée par une conjoncture économique peu favorable, un Bonus-Malus qui a mis en vrac la structure du marché et un pouvoir d’achat en baisse plus favorable à l’achat de VO que de VN…

CCFA 08-2013..3 marché sur 6 ans

Le Top 100 des ventes du 1er janvier au 31 août 2013.

Une évolution à suivre durant le dernier quadrimestre de 2013 mais il ne faut guère se faire d’illusions, le marché est « baissier », va le rester pour encore de très nombreux mois et même sur l’année 2014 !

Via CCFA.