Vu la conjoncture, la morosité ambiante, la quasi absence de reprise économique et la baisses du pouvoir d’achat, il ne fallait pas s’attendre à voir le marché automobile européen annoncer des chiffres stables ou à la hausse. Et sans surprise aucune, c’est un joli – 8.1% qui donne la tendance pour ce sixième mois de l’année et qui annonce un second semestre qui pourrait s’avérer bien plus à la baisse qu’on ne le prévoyait.

Les marchés vedettes en ce mois de juin 2011 sont des marchés mineurs puisque tout petits et nettement en dessous des 10000 ventes/mois. Ainsi le top trois des marchés automobiles à la hausse est le suivant.

Lithuanie : + 102.7 % / Estonie : +62.6 % / Irlande : +31.3 %

Et sans surprise, les marchés les plus à la baisse sont ceux dont la situation économique et financière est la plus mauvaise et la plus fragilisée par la crise ( notation des agences, faillites annoncées, risque de sortie de la zone Euro, hausse du chômage, baisse des salaires etc… ).

Grèce : – 34.1% / Portugal : -34.1 % / Espagne : – 31.4 %

Toujours sans surprise, on constate une baisse générale des ventes de voitures en Europe et même les grands marchés commencent à faiblir sérieusement puisque les mois à la baisse s’accumulent et font que le marché total de l’UE ( + zone Suisse-Islande-Norvège ) en juin 2011 a représenté un volume total de 1.272.904 voitures immatriculées. Et ce ne sont pas les mois d’été, toujours plus faibles, qui vont inverser la tendance. Ci dessous je vous propose de retrouver les chiffres de ventes par pays .

1- Allemagne : 288.382 ex

2- France : 210.272 ex

3- Royaume Uni : 183.125 ex

4- Italie : 168.832 ex

5- Espagne : 83.385 ex

6- Pays Bas : 50.683 ex

7- Belgique : 48.353 ex

8- Autriche : 32.018 ex

9- Suisse : 28.086 ex

10- Suède : 27.485 ex

11- Pologne : 24.776 ex

12- Portugal : 17.152 ex

13- Danemark : 16.491 ex

14- Rep Tchèque : 16.156 ex

15- Finlande : 11.213 ex

Ci dessous le tableau des variations par rapport à juin 2010.

Qui dit ventes à la baisse dit aussi constructeurs à la baisse et ce mois de juin 2011 ne fait que confirmer un tendance né il y a 18 mois, les japonais ne sont pas à la fête et ce sont donc Toyota, Honda et Mazda qui accusent les plus fortes baisses des ventes.

Honda : -39.0% / Mazda : -28.1% / Toyota : -27.5%

La baisse qui touche les japonais ne semble pas atteindre les coréens qui progressent et c’est encore Kia qui s’en sort le mieux avec un joli +14% de hausse des ventes en juin 2011 et qui accompagne Mini et Alfa Romeo.

Alfa Romeo : +22.8%

Mini : +21.8%

Kia : + 14.0%

Pour les volumes de ventes de chaque constructeur, c’est par là.

1-VW : 147.808 ex

2-Ford : 103.218 ex

3-Opel : 102.601 ex

4-Renault : 96.279 ex

5-Peugeot : 90.557 ex

6-Citroën : 75.148 ex

7-Fiat : 70.029 ex

8-BMW : 64.353 ex

9-Audi : 64.187 ex

10-Mercedes Benz : 59.648 ex

11-Skoda : 47.449 ex

12-Nissan : 40.324 ex

13-Toyota : 39.450 ex

14-Hyundai : 36.811 ex

15-Seat : 29.006 ex

16-Kia : 26.735 ex

17-Volvo :24.629 ex

18-Dacia : 22.925 ex

19-Mini : 17.775 ex

20-Chevrolet : 17.356 ex

21-Suzuki : 14.702 ex

22-Mazda : 13.194 ex

23-Alfa Romeo : 12.821 ex

24-Honda : 11.725 ex

25-Mitsubishi :9.841 ex

26-Lancia : 9184 ex

27-Smart : 7.815 ex

28-Land Rover : 5369 ex

29-Chrysler/Dodge/Jeep : 2.855 ex

30-Jaguar : 2069 ex

Voilà pour les 30 premiers vendeurs du marchés européens, tous les autres sont à moins de 2.000 ex/mois et certains à quelques dizaines ou centaines ( pas forcément du très haut de gamme – cf cas de Saab- ). Reste un prédominance affirmée des marques allemandes, une présence française qui n’est pas à négliger, loin de là même et des marques qui montent ou remontent comme Kia, Volvo, Alfa Romeo ou Land Rover. Un marché qui va encore se durcir dans les 6 mois à venir surtout que la première tendance pour juillet ( 01/07 au 15/07 ) est très franchement orientée à la baisse sur le marché français mais pas seulement car il apparait que les marchés sud européens sont en cours d’effondrement et pourraient par contagion entrainer la très grande majorité des marchés dans une baisse à 2 chiffres….  A suivre.

Via Acea, Jato