marché automobile français septembre 2014 un mois à  la hausse

Après des mois de juillet et d’août 2014 en demi teinte, le marché automobile français reprend des couleurs et du dynamisme en ce mois de septembre puisqu’il s’est livré en France quelques 151.101 véhicules soit 6.3% de plus qu’en septembre 2013 (142.166 ex).

Si globalement toutes les marques automobiles profitent de cette évolution positive des immatriculations, le bénéfice est plus marqué pour les constructeurs nationaux puisqu’ils ont livré en septembre 86.346 unités c’est à dire 57.14% du marché. Aussi bien le groupe PSA que le groupe Renault tirent leur épingle du jeu mais c’est essentiellement PSA qui gagne du terrain et notamment Peugeot avec des mises à la route en hausse de 25.7% (+7.3% pour Citroën). Au total PSA a livré sur septembre 2014 46.256 autos soit près de 7.000 de plus qu’en 2013 à la même période ce qui n’est pas rien.
Du coté du groupe Renault, la progression en avant est nettement moins marquée avec une hausse globale des immatriculations de 5.3% essentiellement due à la forte hausse des livraisons de… Dacia. Celles ci augmentent de 34.1% d’une année sur l’autre alors que Renault ne progresse seulement que de 0.9% avec 33.179 autos livrées.

CCFA -09.2014.1

Chez les constructeurs étrangers, la progression est beaucoup plus faible et se limite à 0.1% c’est à dire que les livraisons sont passées de 64.705 en septembre 2013 à 64.755 sur la même période 2014.
Parmi les baisses, on note le groupe Volkswagen qui chute de 3.5% (seule la marque Seat progresse d’un petit +0.7% ce qui n’était pas difficile au regard des mauvais chiffres 2013), Audi, VW et même Skoda sont à la baisse. Le groupe Toyota est étonnamment à la baisse (probablement le manque de Yaris restylées) mais Lexus continue de progresser avec un joli +27.7%. Toujours chez les asiatiques, Nissan est reparti de fort belle manière à la hausse avec +27.7% pour Nissan (l’effet nouveau Qashqai doit fonctionner) mais aussi des livraisons multipliées par 3.42 pour Infiniti toutefois cela reste encore tout petit puisque l’on parle de 41 autos neuves (versus 350 Lexus).
Le groupe Hyundai est encore à la baisse mais freine assez nettement sa chute avec une baisse des livraisons limitée à 10.8%. Et ce mois de septembre, c’est Hyundai qui perd moins que Kia.
Le groupe GM est encore à la baisse mais pour une seule raison, la fin de Chevrolet. La marque au noeud papillon voit ses immatriculations reculer de 96.4% alors que celles d’Opel progressent de +5.0%. Au final, GM est pénalisée de 18.1% dans ses livraisons car il semble que tous les clients Chevy ne renouvellent pas chez Opel.
Ford va mieux, reprend de la vivacité et poursuit sa marche en avant avec des livraisons en hausse de 7.8% (les belles promos estivales du constructeur à l’ovale ne doivent pas être étrangères à cette progression).
Le groupe Daimler progresse légèrement (+0.5%) non pas du fait des chiffres de Mercedes Benz (+7.8%) mais à cause de ceux de Smart qui plongent de 54.5% du fait de l’attente par les clients de l’arrivée des nouvelles Fortwo et Forfour.
BMW progresse de 16.1% dans ses immatriculations et le niveau est étal puisqu’il est identique chez BMW et Mini. On notera que Rolls Royce passe d’aucune voiture livrée en 2013 à une en 2014 durant le mois de septembre.
Au sein du groupe Fiat, on notera la bonne santé de Jeep (+27.2% et 234 autos livrées), la progression de Fiat (+3.2%), la petite hausse de Lancia limitée à 1.7% (les loueurs auraient-ils négligé l’Ypsilon cet été ?) et la poursuite de la chute pour Alfa Romeo (-7.8%) qui continue de s’enfoncer avec seulement 639 autos livrées. Par contre, on constate l’excellente santé de Ferrari et Maserati qui voient leurs livraisons passer de 23 unités en septembre 2013 à 48 en septembre 2014.
Enfin les autres marques progressent assez sensiblement en septembre avec une hausse de 8.4% des livraisons et 5.090 autos mises à la route le mois dernier.

CCFA -09.2014.2

Au global, le marché des VP sur les neuf premiers mois de l’année 2014 est à la hausse de 2.1% avec 1.337.327 véhicules mis à la route. Si ce n’est pas l’euphorie des grandes années à plus de deux millions d’autos livrées, c’est toutefois mieux que l’an passé sur la même période et au final, au 31 décembre 2014, le marché auto français devrait être en légère hausse de l’ordre de 2 à 3% si la tendance perdure.

Ci dessous quelques données comme l’état des prises de commandes et l’avancée du marché par rapport aux années précédentes :

Comme chaque mois, le TOP100 des immatriculations de VP et comme un mois sur deux, le TOP des immatriculations de VUL :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Enfin, un état du marché via les gammes de véhicules vendus, les types de carrosseries et la situations des émissions de CO2 via l’état du Bonus/Malus écolo en France et la position de la France dans l’Europe des émissions de CO2.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Voilà donc un  marché automobile qui reprend un peu de vigueur et on peut espérer que cela dure pendant les prochains mois notamment en comptant sur des possibles effets « salon de l’auto », « OPO d’automne » et promos de fin d’année. Le dernier trimestre sera à suivre avec attention. Il sera annonciateur, ou pas, d’une année 2015 correcte et en phase de reprise… à moins que ce ne soit le contraire et là, le secteur automobile tout en entier sera moins heureux qu’en cette veille d’ouverture de Mondial de l’Automobile où presque tout le monde va pouvoir annoncer, avec sa « sauce maison », des chiffres meilleurs qu’en 2013.

Via CCFA.