Certains voient en elle la renaissance de la fameuse A6 GCS/53 née en 1947. On pourra aussi y voir de l’influence de la F-Type (qui sera sa concurrente !), de la TVR Sagaris pour la partie arrière ou même de la Perana Z-One pour l’allure générale du profil de cette italienne au regard férocement élégant et au sourire carnassier. On appréciera aussi le museau très proche de la route et les ailes avant marquées comme sur les Tipo 60 à 64 ou sur la Birdcage 75th. Au bout du compte, on retrouve de belles références ou inspirations pour ce coupé sportif. 

Maserati Alfieri concept.0

Alors que l’on pensait tous que la voiture serait développée sur la plateforme adaptée de la Ferrari California T, on apprend que Maserati est restée fidèle à l’excellente base des GranTurismo en la raccourcissant quelque peu puisque l’Alfieri ne mesure que 4.59 m alors que la GranTurismo frôle les 4.90 m. Sachez toutefois que la version de série reprendra la base des récentes Quattroporte et Ghibli.

Cette Alfieri est en fait la matérialisation d’une rumeur qui courait depuis trois ans environ et qui voulait que le constructeur de Modène se penche sur le développement d’une concurrente de la 911. Crée et développée pour le centenaire de la marque, chez Maserati on est assez peu loquace sur le sujet et on préfère garder les informations même si on hésite pas à dire : « La mise en production au cours des deux prochaines années de cette auto exactement n’est pas certaine mais un modèle semblable verra surement le jour ! ».

Mécaniquement , on sait que la version Concept dispose du moteur V8 4.7 L (en 460 ch) de la marque mais il semble, selon les bruits de salon, que l’Alfieri de série délaisserait le 8 cylindres pour le V6 Biturbo dans différentes versions. On parle ainsi d’une Maserati Alfieri dont les puissances pourraient aller de 330 à 425 ch. Toujours selon quelques amateurs éclairés et bien renseignés, une version très sportive serait prévue pour un peu plus tard avec un moteur (V6 ou V8 ?) qui pourrait approcher les 475 ch. Propulsion, boite de vitesse à double embrayage seront aussi de la partie sur ce futur coupé qui se veut moins luxueux que le GranTurismo mais plus sportif.

Pour ce qui est de l’habitacle, on découvre un mobilier aux lignes tendues et élégantes, sobre et très contemporain dans son dessin tout en ayant un esprit sportif qui se perçoit notamment dans le dessin des sièges baquets.

Pour vous faire une toute petite idée de ce coupé Alfieri en mouvement, voici une petite vidéo de promo réalisée par le constructeur d’Emilie Romagne.

Bien sur nous reverrons cette voiture tout au long de l’année et il est fort probable qu’en plus des célébrations officielles, nous puissions apprécier la voiture à la Villa d’Este en mai, à Goodwood en juillet et à Pebble Beach en août notamment lors du Concorso Italiano.

A suivre dans les prochains mois et surtout dans les prochaines années pour une version de série.

Via Maserati, Youtube.
Crédits photos : NP pour Blogautomobile.