Elle vous plaît bien, cette 570S. D’après vous, c’est la plus jolie des McLaren, ses performances sont plus qu’acceptables et, de toute façon, vous n’avez pas les moyens de taper plus haut dans la gamme. Seul ombre au tableau : vous avez peur que son confort soit un peu trop archaïque, et l’unique -et exigu- coffre à l’avant fait pencher la balance vers une plus pratique 911. Ça, c’était jusqu’à maintenant, car la marque vient de présenter une version Grand Tourisme de sa petite dernière : la 570GT.

EMBARGOED_UNTIL_Wednesday__February_24_at_8AM_ET___McLaren_570GT___front_3q__high_res_.0

Bien sûr, ce qui saute aux yeux, c’est cette étrange vitre arrière qui se soulève sur la droite (un petit hommage à la Type E ?). Pour pouvoir créer ce second coffre d’une capacité de 220 litres (et portant l’espace total dédié aux bagages à 370 litres), les ingénieurs ont recouvert le moteur par le bien-nommé Touring Deck recouvert de cuir -cela va de soi. C’est d’ailleurs l’intérieur tout entier qui dit au revoir au carbone et à l’alcantara à foison pour se concentrer sur du cuir à gogo sur la planche de bord, le volant et les sièges électriques. Le toit vitré, lui, est de série. Comme dans toute bonne GT qui se respecte, la sono est de tout premier ordre, et c’est Bowers&Wilkins qui s’y colle à travers un système audio de 12 HP et une puissance totale de 1280W… Et pour permettre de profiter au maximum de ses morceaux favoris, l’insonorisation a été travaillée, les Pirelli chaussant la belle sont annoncés comme peu bruyants et l’échappement voit son timbre réduit. Le confort est aussi de mise, avec des amortisseurs plus doux, des barres anti-roulis recalibrées et une direction un chouille moins directe (2% de différence, d’après McLaren)…

EMBARGOED_UNTIL_Wednesday__February_24_at_8AM_ET___McLaren_570GT___front_interior__high_res_.0

A l’extérieur, très peu de changements. Mise à part la surface vitrée forcément plus importante, McLaren annonce un spoiler arrière fixe plus long que sur la 570S, garantissant les mêmes performances aéro que sa sœur débridée. Et c’est à peu près tout…mais en même temps, était-ce vraiment nécessaire de modifier plus cette carrosserie ? A mon avis, non. La 570 est pour moi une très jolie voiture, sans doute une des plus belles de sa catégorie : sobre, classe, mais qui exhale un doux parfum de sportivité. A mon goût bien plus réussie que la tapageuse 650S…

EMBARGOED_UNTIL_Wednesday__February_24_at_8AM_ET___McLaren_570GT___rear_3q___doors_open__high_res_.0

Mais bon, tout ce cuir, toutes ces améliorations ne doivent pas cacher la vraie nature de la 570GT : un coupé sport. Qui va vite. La belle embarque le traditionnel V8 Twin Turbo de la marque développant ici 562ch. Seul le gain de poids fait perdre à la GT 0,3s dans l’exercice du 0-100 km/h par rapport à la S : comptez 3,4 petites secondes. Les 200 km/h, eux, sont décrochés en 9,8 secondes ! Grâce à son châssis en carbone MonoCell, la 570GT pèse 1 350 kg, soit 37 kg de plus que la 570S. Ça reste acceptable.

EMBARGOED_UNTIL_Wednesday__February_24_at_8AM_ET___McLaren_570GT___trunk__high_res_.0

Vous êtes acheteur ? McLaren a dévoilé les prix en Grande-Bretagne : £154,000. En euros, ça donne un peu moins de 195 000 €… Rendez-vous à Genève pour son premier bain de foule, et à la fin de l’année pour les premières livraisons !

EMBARGOED_UNTIL_Wednesday__February_24_at_8AM_ET___McLaren_570GT___with_570S__high_res_.0

Via McLaren.