mclaren P1.3

Grosse session « supercars » à venir la semaine prochaine à Genève avec la triplette P1/F150/918 Spyder sans oublier les supercars artisanales et celles sans lendemain. C’est donc McLaren qui ouvre le bal des présentations officielles en dévoilant les premières images de la P1 en version de série qui ressemble comme deux gouttes d’eau à la P1 Concept dévoilée il y a quelques temps.

mclaren P1.4

La supercar de McLaren est donc propulsée par un moteur V8 3,8 L Biturbo emprunté à la MP4-12C mais passablement revu et modifié pour accepter le surplus de puissance et de couple. Ce « petit » bloc est associé à un moteur électrique de type KERS qui permet à la grande sportive britannique de revendiquer la puissance totale cumulée de 916 ch et 900 Nm de couple. Comme sur une F1, le moteur électrique  ou KERS permet d’offrir en cas de besoin un bon coup de boost (fonction appelée IPAS) durant quelques secondes. Ce système IPAS est associé au DRS qui permet à l’aileron arrière rétractable de modifier l’appui aérodynamique de la P1 afin d’améliorer la vitesse ou la Vmax lors d’un run en ligne droite. En mode tout électrique, la McLaren peut parcourir quelques 10 km.

Au chapitre des performances, McLaren ignore la concurrence et ne veut voir qu’une seule concurrente à la P1, la fabuleuse McLaren F1 des années 90. La P1 revendique une Vmax autolimitée de 350 km/h, un 0 à 100 km/h plié en moins de 3.0 secondes (la GT-R resterait elle encore devant ?), le 0 à 200 km/h est abattu en 7.0 secondes et il ne faut que 17.0 secondes pour passer de 0 à 300 km/h. Ainsi la P1 explose le temps sur le 0 à 300 km/h de la F1 de 5.0 secondes. Pas d’indications en matière de consommation mais McLaren annonce toutefois des émissions de CO2 limitées à 200 g/km ce qui laisse envisager une consommation mixte normalisée d’environ 8.5-8.6 L/100 km. La P1 roule sur des pneumatiques Pirelli P Zero Corsa spécifiques développé par le manufacturier italien. Le freinage de la P1 est assuré par des disques en carbone céramique et des étriers fixes mis au point  par Akebono.  McLaren annonce que ce système de freins est aussi performant que celui de la MP4-12C GT3 de compétition.

La McLaren P1 sera produite à seulement 375 exemplaires c’est à dire 124 unités de moins que la F150. L’info tarif est elle aussi tombée avec une voiture annoncée au prix d’amis de 866.000£ soit un peu plus d’un million d’euros. Ce tarif fait de cette nouvelle P1 la concurrente directe, en terme de prix, de la Ferrari F150 mais la place en dessous du tarif d’une Veyron un peu plus puissante et légèrement plus performante, au moins sur le papier ! A revoir dans quelques jours.
Via McLaren.