La crise s’est installée depuis 2-3 ans en Europe et depuis quelques mois à l’échelle de la planète et bien évidemment ce sont les plus petits et les plus fragiles qui en font les frais le plus rapidement. Ainsi après le dépôt de bilan d’Artega en début d’été, c’est au tour d’un autre artisan allemand de se retrouver dans la même situation difficile, je veux parler de Melkus Sports Cars.

Le petit constructeur en mal de ventes et fortement endetté a donc déposé son bilan et s’est déclaré insolvable auprès du tribunal de Dresde. La situation de l’artisan s’est en fait compliquée au fil des années et les les dettes se sont accumulées au point de devenir ingérables pour ce petit constructeur né en 1950. L’avenir de Melkus se jouera dans les prochains mois du coté du tribunal. Si Sepp Melkus entend tout faire pour préserver sa société et son histoire, on voit mal un investisseur venir éponger le passif de ce constructeur qui propose un seul coupé sportif en 3 variantes (RS2000 – 270 ch – , RS2000 GT – 325 ch -, RS 2000 GTS – 375 ch -), hélas à des prix d’artisan ! Une affaire à suivre dans les prochains moi mais une issue qui s’annonce bien plus incertaine pour le fabricant de Dresde que pour Artega.

Via Melkus, Bild.