amg-gt-roadster-13

Juste à temps pour l’automne pluvieux et l’hiver rigoureux, Mercedes-AMG sort son coupé GT en roadster.

Déclinaison attendue et entrevue, voici finalement la version découvrable de la Mercedes-AMG GT. Et comme nous sommes sages, nous avons droit à deux modèles : la GT Roadster et la GT C Roadster.

amg-gt-roadster-10

Le principal changement est évidemment l’ablation du toit et son remplacement par une capote en toile, à l’ancienne, et comme sa grande sœur SLS Roadster. La capote motorisée triple couche (rouge, rouge ou rouge et aussi beige ou noir, mais surtout rouge) peut recouvrir l’habitacle en tout juste 11 secondes. Le mécanisme est fonctionnel jusqu’à 50 km/h. La structure porteuse de la capote est en alliage de magnésium, acier et aluminium pour contenir le poids. Le couvre-capote est également en toile. Le poids total de la GT C grimpe quand même à 1660 kg.

La perte du toit va plutôt bien à cette AMG GT. Elle en devient visuellement plus légère et plus compacte et avec de faux airs de Jaguar F-Type Roadster vue de 3/4 arrière. La plus grosse modification par rapport au coupé est la très agressive nouvelle calandre à lamelles verticales chromées nommée Panamericana, tirée tout droit de la version vitaminée GT R et de la version compétition GT3. Les découpes plus larges du bouclier assurent par ailleurs une meilleure ventilation au compartiment moteur. La technique de gestion de flux d’air par des ailettes mobiles derrière la calandre est également reprise de la GT R.

amg-gt-roadster-09

Moteur, justement ! Les deux versions sont équipées du V8 4 litres biturbo. La GT dispose de 476 ch à 6000 tr/min pour 630 Nm de couple. La GT C est très sensiblement au-dessus : 557 ch à 6750 tr/min et 680 Nm de couple. Toujours en propulsion, accouplée à la boîte double embrayage AMG Speedshift à 7 rapports. La GT C dispose en plus d’un mode RACE, indisponible sur la simple GT, sensé améliorer encore les performances et le comportement sur circuit. La sélection des modes de conduite va également intervenir sur le son de l’échappement. A noter que la GT C se place, de par sa puissance, à mi chemin entre le coupé GT S (510 ch) et la GT R (585). C’est bon, vous arrivez à suivre ? La GT C reprend aussi la suspension réglable et une partie des trains roulants de la GT R.

L’habitacle est bien sûr identique à celui du coupé, toujours tendu de cuir et d’Alcantara. Les performances : 302 et 316 km/h, 0 à 100 en 4 s ou 3,7 s suivant que vous conduisez la GT ou GT C.

amg-gt-roadster-12

Tarif encore inconnu à ce jour, mais n’espérez rien à moins de 130 000 € environ pour la GT. Quant à la voir au Mondial en octobre… C’est un grand mystère ! Mercedes ne l’évoque pas, et selon les sources elle sera présente… ou non. Elle ne sera peut être présente que lors d’un événement privé Mercedes pré-salon et absente du Mondial. Ou alors juste les journées presse et pas pour le grand public. Bref, wait and see !

Crédits photo : Mercedes