Nous pensions pourtant que celle Classe B hybride dévoilée sous la forme du show car E-Cell + au dernier salon de Francfort ferait ses premiers tours de roues commerciaux en Europe, il n’en sera rien puisque cette nouvelle Classe B hybride sera présentée au prochain salon de New York qui se déroulera du 6 au 15 avril 2012.

Cette Classe B hybride devrait marier le monde de l’hybridation classique et celui du VE avec Prolongateur d’autonomie. Ainsi cette Classe B hybride est équipée d’un moteur L3 Turbo de 1.0 L de 68 ch qui est classiquement associé avec un moteur électrique qui développe 70 kW (95 ch) en continu et 100 kW (136 ch) en pic. Les classiques batteries lithium-ion permettent une autonomie de 100 km en mode électrique et 60 km/h car en dessous la Classe B Hybride fonctionne comme peuvent le faire une Volt ou une Fisker. Ceci veut dire que le moteur 1.0 L sert uniquement de générateur et seul le moteur électrique entraine les roues. La batteries de la Classe B hybride devrait pouvoir se recharger via une prise domestique ce qui fait de cette Classe B une auto de type Plug-In.

Par contre, une fois l’un des deux caps atteints, le moteur thermique reprend plus classiquement du service et fonctionne de concert avec le moteur électrique à la manière de ce que nous connaissons sur une Prius, par exemple. Et dans ce cas de figure le moteur thermique entraine lui aussi les roues motrices. Dans cette situation le moteur thermique sert aussi à la recharge des batteries tout comme le système de récupération de l’énergie au freinage ou à la décélération. Si l’on s’en réfère aux performances annoncées pour la version présentée à Francfort, la Classe B hybride revendiquerait une Vmax de l’odre de 150-160 km/h, le 0 à 100 km/h en moins de 11.0 secondes pour des émissions de CO2 limitées à 32 g/km. Mercedes Benz annonce une autonomie de 600 km.

Une petite vidéo de rappel .

Reste à connaitre le prix et à savoir si cette Classe B hybride viendra ou non sur nos marchés.

Via Mercedes Benz, TWOMBAMG, Youtube.