Hier lundi 16 juillet, c’était l’entrée officielle en production de la nouvelle Mercedes Benz Classe A dans l’usine allemande de Rastatt. Les « huiles » du groupe Daimler Benz avaient fait le déplacement pour assister à la sortie de chaine de la première Classe A « new gen » sur laquelle Mercedes fonde beaucoup d’espoirs et prévoit beaucoup de dérivés.

Sur le site de Rastatt, la Classe A partage ses lignes de production avec le monospace Classe B qui est un joli succès (quand on connait les tarifs) depuis son lancement fin 2011. Aussi Mercedes Benz fait savoir que le cap des 70.000 Classe B produites et livrées vient d’être passé et se félicite du très bon démarrage commercial de la nouvelle Classe A puisqu’en un peu plus de 5 semaines de commercialisation, ce sont plus de 40.000 commandes qui ont été passées auprès du constructeur allemand. Sachez enfin que Mercedes va investir dans les prochains mois quelques 400 millions d’euros dans ses usines allemandes afin de les adapter à la demande et à l’arrivée de nouveaux modèles. Je finirais en vous disant, sans grande surprise que le premier trimestre 2012 est le meilleur semestre de toute l’histoire de Mercedes avec, de  janvier à juin 2012, un total de 652.924 véhicules (+6,9%) livrés à clients. Juin a aussi progressé avec 121.542 unités mise à la route et des ventes légèrement au dessus du niveau record de l’an passé pour la même période (+0,9%).

Si on prend en compte Smart et Maybach,  ce sont 708.517 exemplaires (+6,5%) qui ont été livrés en 6 mois avec là aussi un mois de juin légèrement à la hausse (+0.2%) et 131.139 autos dispatchées dans le monde. Sur le premier semestre, Mercedes annonce une belle progression sur le marché américain avec 128.595 voitures particulières livrées (+15,9%), ce qui fait de Mercedes, le numéro Un des autos premium aux Etats Unis devant BMW puis Audi. En Amérique du nord, les marchés mexicain et canadien progressent eux aussi avec respectivem%ent +28.1% et +9.9%. Les chiffres de vente de Mercedes sont à hausse sur quasiment tous les marchés et on notera pêle mêle :

Japon : + 27.5%

Chine : + 7.8%

Russie : + 27.6%

Suisse : + 35.9%

UK : + 11.4%

Allemagne : + 4.5%

Pour finir si on s’attache aux modèles et à détailler leurs résultats commerciaux, on constate que tous se sont plus vendus en 2012 qu’en 2011 y compris la grande Classe S qui est pourtant en fin de carrière. A croire qu’en ses temps difficiles économiquement, Mercedes Benz joue les valeurs refuges en matière automobile.

Via Mercedes Benz.