Il y a quelques semaines nous nous étions faits vilipendés en annonçant que l’entreprise des Deux Sèvres allait mal et que son avenir était incertain. Les choses se confirment en ce début de semaine avec un rendez vous important du coté de Niort.

Mia electric proche de la faillite

Quelques trois trimestres seulement après avoir été reprise par la femme d’affaire Michelle Boos (avec la bénédiction de la région et de Ségolène Royale qui a toujours le nez creux dans cette affaire !) la société Mia Electric située à Cerizay est à nouveau menacée d’une faillite toute proche. La patronne de Mia devait sauver la société et les emplois mais il semble qu’il n’en sera rien et il y a fort à parier que les repreneurs ne se bousculeront pas au portillon dans les prochaines semaines.

C’est ce mercredi 12 février 2014 que le tribunal de commerce de Niort devra statuer sur l’avenir de la société et sa probable mise en faillite du fait de l’absence des fonds promis par la franco-coréenne il y a quelques mois. A suivre dès mercredi en fin de journée.

Via AP.