Le manufacturier clermontois après un petit passage à vide aux USA en 2009 a repris sa marche en avant et pour l’année 2012, il vient d’annoncer un investissement de 750 millions de dollars (574 millions d’euros) destiné à augmenter sa production et accroitre sa présence sur tout le continent américain.

Le géant français (et mondial) du pneumatique investit cet argent dans la construction d’une nouvelle usine en Caroline du sud et l’agrandissement d’un autre site industriel. Cette nouvelle usine sera la 19eme  usine Michelin aux USA et la 9eme en Caroline du sud qui reste le fief de Michelin aux Etats unis. Le nouveau site va en outre permettre la création d’au moins 500 emplois directs. Ce nouveau site ne sera pas destiné à la production de pneumatiques destinés aux voitures mais plutôt aux véhicules de génie civil. Avec cette nouvelle usine, Michelin veut accroitre sa position de leader du marché mondial dans le secteur des pneumatiques dits « spécialisés. L’ouverture à la production est attendue pour la fin de l’année 2013 tout comme l’agrandissement d’un autre site du même état de Caroline du sud. Michelin explique que cette usine est nécessaire dans une marché mondial qui a cru de plus de 20% depuis fin 2009. Le patron de Michelin NA explique même que ce projet est obligatoire à la vue de la demande qui fait que les pneumatiques à haute technicité destinés au génie civil sont vendus avant même d’être produits en usine et ce aussi bien au USA, en France ou en Asie.

Cette ouverture d’usine « compensera » la fermeture courant 2009 d’une usine BF Goodrich dans l’Alabama. Michelin profite aussi de l’occasion pour assurer de sa très bonne forme sur le marché US des pneumatiques destinés aux voitures et VUL.

Via AP, Michelin.