Mini Clubvan

Arrivée sur le marché américain en début d’année, annoncée pour un concept de VUL ou de fourgon urbain novateur, la sympathique Mini Clubvan est retirée du catalogue Mini North America.

Seuls 50 exemplaires de la Clubvan ont été mis à la route ce qui est très peu au regard de l’importance du marché des fourgons et vans aux USA. Le problème est en grande partie à chercher du coté du système fiscal et non coté du petit volume de chargement… quoique !

Selon les explications fournies, qui paraissent crédibles, la Mini Clubvan est victime de la « Chicken Tax », une taxe qui s’élève à 25% du prix de vente du VUL et qui s’ajoute aux taxes et frais habituels affectés aux VU américains.
Cette « Chicken Tax » ou taxe du poulet fut mise en place il y a un demi siècle pour empêcher Volkswagen et d’autres constructeurs européens de rivaliser  avec les entreprises américaines sur le segment des petits camions et fourgons commerciaux. C’était à l’époque du VW T1, des Ford made in UK (Transit Mk1) mais hélas cette taxe  reste en vigueur aujourd’hui malgré les efforts périodiques des « vrais » libéraux et des lobbyistes pour l’abroger.

Mini USA explique que seule la Mini Clubvan est concernée par ce retrait du catalogue et précise que la Clubman est bien sur toujours proposée à la clientèle américaine.

Via Mini, Autoblog.