Alors que le constructeur anglo-allemand a déjà investi l’an passé quelques 560 millions outre Manche pour les sites d’Oxford, Hams All et Swindon mais il y ajoutera dans les prochains mois quelques 315-316 millions d’euros qui sont destinés à permettre la production de tous les modèles de la large gamme Mini. Ainsi on prendra en compte toutes les versions déjà connues mais aussi les nouvelles Clubvan, Paceman et peut être Rocketman sans oublier en fin 2013 – début 2014 l’arrivée de la troisième génération de la Mini.

Ces investissements concernent toute la chaîne de production puisque sur les sites précédemment cités, on fabrique les pièces de carrosserie et les chassis (Swindon), les moteurs (Hams All) et on finit à Oxford où se fait l’assemblage des autos. L’argent servira donc à l’augmentation des capacités de production qui se verront probablement complétées dans quelques mois par les autos assemblées à Born au Pays Bas dans l’usine NedCar. On se rappellera que BMW  finit de négocier, non pas le rachat du site, mais la production supplémentaire d’un ou deux modèles car Oxford est quasiment à sa limite en matière de fabrication de voitures. A voir tout cela, on se dit que ça ne va pas trop mal chez Mini !

Via Mini.