Court circuit pour la future tarification de la Mitsubishi i-MiEV. Le premier soucis vient de l’écart de tarif annoncé entre les voitures qui seront vendues par le groupe PSA ( iOn et C-Zéro ) et celles vendues par Mitsubishi. Effectivement si on se fie à la première annonce faite par la marque aux 3 diamants cet écart de tarif fera le grand écart puisqu’il risque d’y avoir ( base  sur la tarification allemande  ) un écart de 13.000€ entre la voiture japonaise et les deux versions françaises, pas rien sur une micro car à destination purement urbaine ….

13.000€, bien sur mais pas en moins, en plus bien évidemment puisque la marque vient d’annoncer que la i-MiEV sera vendue en Allemagne aux environ de 48.000€ . Autant dire qu’à ce prix là, les clients vont se faire aussi rare que la neige en plein Sahara ! Etonnant tout de même quand on sait que les 3 autos sont fabriquées dans la même usine japonaise de Mizushima… Du coté de PSA, on ne fait aucun commentaire pour l’instant et on continue de parler d’un prix de 35.000€ environ ( à 13.000€ près ! 🙂  ) sans que l’on puisse confirmer que ce sera vraiment le prix des versions françaises.

Il semble qu’il y ait un désaccord entre PSA et Mitsu au sujet de ce prix ( certains sites japonais disent que cette différence vient du fait que PSA n’a pas intégré dans ses tarifs le coût de R&D de l’auto…A vérifier toutefois mais plausible ! ) et que cette affaire soit peut être au coeur des relations un peu plus tendues ces derniers temps entre les deux groupes automobiles ( pas d’alliance entre les deux groupes ). Alors pour tenter de diminuer le prix de vente de sa citadine sur batteries, il semble que Mitsubishi étudie actuellemtn la possibilité d’importer une version très dépouillée de cette auto déjà pas extraordinairement équipée ! Retour des vitres manuelles, perte des VT, des JAlu, de la radio, de la clim, de la CCP sont à prévoir…Une affaire à creuser mais qui pourrait révèler des surprises peut être désagréables en fin d’année lors de la commercialisation. D’ailleurs à Genève , il y avait etonnament moins de battage que d’habitude chez Peugeot et Citroën autour de ces petites autos, tiens, tiens ! reste qu’une telle voiture à 48.000€, faudra le vouloir même en étant très écolo et très riche ! ( c’est le prix d’une A5 3.2 L FSI  par exemple  ). Chez PSA, aurait on mis la batterie avant l’auto ? … à suivre …

Via Autoblog.