Après un GP du Brésil guère passionnant qui a vu la victoire de Nico Rosberg devant Hamilton et Massa, faisons ensemble un point sur les derniers échos du paddock à un grand prix de la fin de la saison qui sera crucial pour les deux pilotes Mercedes Benz qui sont les derniers prétendants à la couronne mondiale 2014. Nous savons tous que c’en est fini pour D.Ricciardo qui aura réalisé une très belle saison et qui a assuré sa troisième place au championnat même si hier il n’a pas marqué de point.

Bernie ne veut ni mendiant, ni pauvre, ni ouvrier, ni sans dents en F1

Marussia : 

Nous parlions il y a peu de l’écurie russe et certains annonçaient même sa reprise par des « amateurs » de compétitions automobiles et des investisseurs qui comptaient sur les 2 points marqués à Monaco pour ramasser quelques millions de dollars qui auraient permis au team de survivre et… de vivoter en fond de grille si tel avait été le cas.
D’ailleurs l’administrateur judiciaire avait bon espoir que les acheteurs potentiels signent ce rachat puisqu’ils s’étaient eux même déclarés intéressés par l’affaire.
Hélas il n’en sera rien puisque durant le week end brésilien, un communiqué de Geoff Rowley d’annoncer : «  Il va sans dire que c’est une annonce vraiment regrettable qu’une entreprise avec un tel passé dans le sport automobile britannique et mondial doive cesser ses activités et fermer ses portes. Alors que l’équipe faisait des progrès depuis le début de sa courte période d’activité nous savons tous qu’une écurie de F1 demande des investissements conséquents mais malheureusement aucune solution n’a pu aboutir pour permettre à l’entreprise de continuer sous sa forme actuelle. L’équipe ne participera donc pas aux deux dernières épreuves de la saison 2014, c’est à dire les GP de Sao Paulo et Abu Dhabi. »

Il en est donc fini de l’entreprise britannique qui faisait vivre Marussia (ex Virgin). Les quelques 200 salariés seront tous licenciés dans les prochains jours. Ils auront toutefois encore une « activité » puisqu’il va leur falloir courir après deux ou trois mois de salaires impayés.

Caterham :

D’une semaine à l’autre on reprend les mêmes et on recommence.
Aussi mal en point que Marussia, l’écurie Caterham cherche de l’argent et ce par tous les moyens pour pouvoir se rendre dans quelques jours à la dernière course de la saison à Abu Dhabi afin de tenter d’y glaner au moins deux points et mettre un peu de beurre dans ses voitures vertes.
Pour parvenir à son objectif  Caterham fait appel à la générosité des amateurs de F1 et met en place un système de dons à destination du grand public avec la possibilité d’acheter divers objets afin de faire entrer quelques pièces pour tenter de survivre !
C’est dans CrowdCube que Caterham place ses espoirs et surtout son projet de crowdfunding « Get@CaterhamF1 to Abu Dhabi ». On peut ainsi donner de l’argent juste pour le plaisir et la philanthropie mais on  peut aussi faire l’acquisition d’un badge, d’un t-shirt, d’un certificat de participation à l’oeuvre de l’écurie, d’un disque de frein en carbone, d’un diner avec un des deux pilotes de l’équipe ou plus simplement avoir son nom sur la carrosserie de la Formule 1.
Caterham doit réunir au moins 2.5 millions de livres sterling pour faire le voyage au Moyen Orient et à 4 jours et demi de la fin de l’opération « #RefuelCaterhamF1 », l’entreprise a recueilli un tout petit peu plus d’un million. Si la somme parait importante, cela ne représente ce lundi que 46% du budget espéré et le week end brésilien de F1 est déjà derrière nous tout comme le buzz autour de la « reine » des disciplines automobiles. Nous verrons tout cela vendredi mais l’affaire est très loin d’être gagnée sauf arrivée imprévue d’un très généreux mécène !
Reste que si cette opération permet d’aller à Yas Marina, elle ne garantit en rien la survie de l »écurie de Tony Fernandes qui est aux abois.

Caterham et le crowdfunding

Bernie Ecclestone & Christian Horner : 

Le grand argentier de la F1 a lui aussi pris position sur l’affaire Caterham et il s’est d’ailleurs rallié à la position du manager de Red Bull, Christian Horner, qui a critiqué assez fermement la décision de l’administrateur judiciaire de l’équipe Caterham de passer par le crowdfunding pour permettre à l’écurie de survivre le temps d’un grand prix.
Ainsi C.Horner estime que ce n’est pas aux fans ou amateurs de payer la facture et de dire clairement : « Je suis contre l’idée de demander aux fans de financer une équipe. Les fans payent pour être divertis par les équipes, ils ne devraient donc pas avoir à payer pour une écurie. Cette pratique ne devrait pas être autorisée par la fédération. »
Et oncle Bernie d’y aller de son propos : « Ce sont aux fans de décider s’ils veulent faire un don, pas aux écuries de demander. Peut-être que des gens vont investir leur argent dans l’équipe, mais je pense que c’est un désastre. Nous ne voulons pas de mendiants en F1 ! Si les gens ne peuvent pas se permettre d’être en Formule 1, ils n’ont qu’à trouver autre chose à faire. »
Comme d’habitude, le propos est mesuré et limpide. Ainsi l’écurie Caterham sait à quelles réactions elle doit s’attendre si toutefois elle va à Abu Dhabi… Fond de paddock, critiques acerbes et place du « pauvre » lui seront réservés.

Informations diverses :

Si le cas Alonso fait encore beaucoup parler, c’est que l’espagnol a fait savoir hier après la course qu’il ne pensait pas que son avenir en F1 se déciderait dans les prochains jours et surtout pas avant le dernier GP de la saison. Le pilote a même laissé entendre qu’il faudrait surement attendre le courant de l’intersaison 2014/2015 pour en apprendre plus. Cela semble toutefois agacer les dirigeants de McLaren et plus particulièrement Eric Boullier le directeur de l’équipe. Le patron de l’écurie de F1 explique qu’il veut une annonce avant Abu Dhabi pour toute l’équipe et pas seulement pour les mécaniciens qui travaillent directement sur les voitures mais aussi pour toutes les personnes à l’usine qui sont déjà engagées dans le programme 2015. E.Boullier de poursuivre et de dire qu’une annonce tardive (entre la fin novembre et Noël par exemple) pourrait perturber les membres de l’équipe et leur faire perdre de la concentration et de l’efficacité.
Alors qu’on parle d’un contrat de 30, voir même de 35 millions pour Alonso chez McLaren, il semble que ce soit la partie de bras de fer entamée par le pilote et ses avocats avec Ferrari pour obtenir des dommages et intérêts qui ne soit toujours pas terminée. Cette situation serait la cause du retard de l’arrivée officielle d’Alonso chez McLaren.

Au chapitre des petites informations, sachez que cette victoire est la 8eme pour le « petit » Rosberg. Cette saison 2014 est le carton plein pour Mercedes Benz qui signe ici sa 15eme victoire de la saison, son onzième doublé. Enfin il y a eu 30 podiums pour l’écurie allemande depuis l’Australie.

Enfin, Eddy Irvine fête ses 49 ans ce lundi 10 novembre 2014.

Via AutoHebdo, Autonews, StatsF1, Nextgen-Auto, AP, ESPNF1.

Crédits photos : Fox, Motorsport.com, Gopixpic,