neiman antivol de direction peugeot 306

Wikipédia dit :
Neiman est le nom d’une entreprise qui a créé un dispositif antivol installé sur la colonne de direction de engins motorisés. C’est un système mécanique comprenant 75 pièces différentes, miniaturisées. Il fut inventé en 1931 par l’industriel Abram Neimam qui créa une entreprise autour de cette invention. Le système fut surtout popularisé après la seconde guerre mondiale.

Neiman était dans le giron du groupe Valéo depuis 26 ans et le groupe français vient de vendre ce jeudi 23 mais au japonais U-Shin sa filiale Valeo Sécurité Habitacle. L’entreprise pourrait prochainement être rebaptisée CAM France par les nouveaux propriétaires. Valeo se sépare donc d’une de ses quatre activités principales dite “mécanismes d’accès” qui emploie plus de 4.500 personnes dans le monde, réparties sur douze sites industriels dont 3 en France (Nevers, Abbeville et Dijon). L’activité « mécanismes d’accès » regroupe la production des verrous, des antivols de direction, des poignées de portes et des serrures diverses et variées que l’on trouve sur les autos. Cette filiale Valéo Sécurité Habitacle est essentiellement présente en Europe et en Amérique du Sud. Cette division du groupe Valeo a réalisé un chiffre d’affaires de 580 millions d’euros l’an passé.

L’affaire n’est pas nouvelle puisque les pourparlers remontent à 2012 et qu’une lettre d’intention avait été signée entre les deux parties en novembre dernier.  Le groupe avait annoncé il y a une année, son intention de céder cette branche d’activité à l’entreprise japonaise. Valeo avait alors justifié sa décision en expliquant que cette vente à U-Shin s’inscrivait dans sa nouvelle stratégie de développement qui se focalise sur ses activités destinées à la réduction des émissions de CO² et à la poursuite de sa croissance en Asie  mais aussi dans les pays émergents.

Valéo voulait vendre cette branche aux environs de 225 millions d’euros mais l’accord s’est conclu et signé ses jours avec une remise de l’ordre de 10% puisque la vente de Neiman est annoncée pour un montant de 203 millions d’euros (dette incluse). On ne sait pas comment vont évoluer les sites français mais il semble que U-Shin conserve plus de 95% du personnel, les autres 5% étant redéployés dans le groupe Valeo.

Via JDC, AP, Valeo, Wikipédia.