…ou l’opposition frontale pour préserver la production de Maranello face à la réussite de ce projet qui devrait entrainer le sacrifice que quelques dizaines de F360 et F430. Difficile à dire pour l’instant !

C’est New Stratos qui a annoncé l’affaire sur son site ( ch 15 : The limited run ) suite à une communication faite par Pininfarina. Le carrossier italien explique ainsi qu’il ne produirait les exemplaires vendus qu’avec l’accord explicite et écrit de Ferrari. Et d’expliquer que malgré l’excellente opinion et l’approbation de Luca di Montezemolo, le constructeur de Maranello ne consent pas à la mise en production d’une série limitée de la Nuova Stratos que ce soit par Pininfarina ou par toute autre entreprise associée à Ferrari.

 

Face à cette situation, New Stratos explique qu’il semble possible de se tourner vers une ou plusieurs autres sociétés ( allemandes et autrichiennes ) qui ne dépendent pas de Ferrari mais qui possèdent toutes le savoir faire nécessaire pour réaliser une série limitée de Stratos. On apprend enfin que New Stratos a aujourd’hui en portefeuille plus de 40 commandes de clients ( avec accomptes ) qui veulent leur Stratos revival.

Qu’en penser vraiment ? Rien d’ évident car on est partagé entre le fait de trouver cela bien car nous sommes beaucoup à apprécier cette Stratos 2010 mais si on est ferrariste, on peut aussi trouver dommage de détruire une petite cinquantaine de F360 et F430 pour faire une réplique ! Dire que l’affaire aurait été probablement plus simple si le groupe Fiat avait eu dans sa banque d’organes mécaniques un bon moteur V6…. Une petite affaire à suivre.

 

Via New Stratos.