350-400 km d’autonomie pour une Nissan électrique, on en parle depuis le début l’année mais sans aucune confirmation ou réaction officielles jusqu’à cette semaine et un entretien accordé par Carlos Ghosn au média japonais Tokyo Business News Channel.

Bien sur le patron de Nissan ne s’est pas laissé aller à des confidences longues et détaillées mais il a clairement expliqué que les ingénieurs de la R&D de Nissan en charge des VE travaillaient actuellement sur de nouvelles motorisations mais aussi et surtout sur de nouvelles batteries qui pourraient faire changer la perception des « ZE » aux automobilistes en matière de voiture électrique.

Une chose est sure selon Carlos Chosn, la prochaine génération de Leaf attendue en 2016 devrait proposer une autonomie doublée par rapport à celle que nous connaissons actuellement. Ainsi, il laisse entendre que celle ci pourrait atteindre les 400 km. Cette annonce confirme donc les rumeurs du moment qui veulent que les futures batteries mises au point par Nissan disposent d’une densité énergétique doublée par rapport à celle des modèles actuels. Une bonne rumeur n’arrivant jamais seule, ces batteries plus performantes coûteraient moins cher que celles des autos produites actuellement au Japon et en Grande Bretagne.
Interrogé à la suite de cet entretien, Jeff Kuhlman, le porte parole de Nissan n’a rien confirmé et n’a rien nié puisqu’il s’est contenté de suivre les propos de son patron. Il a expliqué que la R&D de Nissan était bien à l’oeuvre sur un tel projet et que l’objectif était de proposer à terme (court ? moyen ?) une gamme de VE avec des performances toutes proches de celles des voitures dites thermique et ce notamment en matière d’autonomie.

Une affaire à suivre.

Via TBNC, Zigwheels.