Alors que l’ultra performante Nissan GT-R Nismo arrive sur le marché, les ingénieurs de la R&D de Nissan sont déjà au travail sur le développement et la mise au point de la prochaine génération de la GT-R, la R36 qui est attendue dans environ 24-30 mois.

Les choses avançant, on en apprend chaque semaine ou chaque mois un peu plus via une source proche du dossier, via un ingénieur ou un designer autorisé à dire trois mots aux médias de façon à toujours être présent dans l’esprit des amateurs. Cette dernière semaine de septembre n’échappe pas à la règle !

Nissan GT-R R36 par Wild Speed

Si avec la GT-R 2015 et la GT-R Nismo, les ingénieurs et les patrons de la concurrence ont des « nervous breakdown », des bonnes grosses insomnies ou des crises de déprime, on se demande ce qui va se passer quand Nissan dévoilera la prochaine génération de sa sportive. Allons nous assister à une vague de démissions ? Des suicides ? Des reconversions dans l’élevage de chèvres ou la production de poireaux bio ? Difficile à dire mais les derniers bruits de couloirs annoncent du lourd, du très lourd même.

S’il est désormais acquis que la future GT-R sera une supercar hybride, nous avons la quasi confirmation qu’elle disposera toujours sous son capot du V6 3.8 L Biturbo mais dans une version entièrement revue et actualisée qui devrait faire passer sa puissance de 447 kW (605 ch) à 485 kW (660 ch)…Attendez ce n’est pas tout puisque la sportive sera une voiture hybride, ce bloc moteur sera associé à un groupe propulseur électrique fort de 100 kW (136 ch). Cet ensemble devrait donc revendiquer une puissance totale combinée de l’ordre de 585 kW ou… 795 ch. 

L’association moteur thermique suralimenté et moteur électrique permettrait aussi une augmentation substantielle du couple qui passerait de 652 Nm à près de 1000 Nm ou plus exactement 995-998 Nm ce qui laisse augurer, si cela est confirmé, des reprises foudroyantes qui vont une fois encore laisser la concurrence sur place et les ingénieurs en train de pleurer la tête entre les mains.

A nouvelle motorisation, nouvelle boite de vitesse ! C’est ce qui va se passer puisque la GT-R36 va délaisser l’actuelle boite DCT6, limitée en matière d’acceptation de couple moteur, et elle sera remplacée par une nouvelle boite de vitesse à 8 rapports capacble d’encaisser les chevaux et les newtonmètres abondants.

Sachez enfin que Nissan peaufine actuellement l’aérodynamique du modèle afin d’optimiser les performances, le refroidissement de l’ensemble propulseur et les consommations qui devraient être inférieures à celles de l’actuel modèle.

La R36 pourrait faire sa première apparition fin 2015 sous la forme d’un concept car qui serait dévoilé au Tokyo Motor Show 2015. A suivre avec attention dans les prochains mois et prochaines années.

Via Motortrend, HOJ, Response.
Crédit illustration : WildSpeed.